La note Clubic
Design
Ecran
Audio
Photo
Autonomie
Les plus
  • Finitions au top
  • Excellent écran
  • Performances solides
  • Excellente autonomie
Les moins
  • Glisse et marque les traces de doigts
  • Consommation du mode Always On Display
  • Appareil photo trop juste pour le prix
  • Positionnement tarifaire

Test du Samsung Galaxy A8 (2018) : le presque Galaxy S8

Le Samsung Galaxy A8 2018 est un produit positionné sur le milieu de gamme, mais qui emprunte de nombreuses choses à son grand frère, le Galaxy S8. Le tout est proposé au lancement sous la barre des 500€, ce qui le place en confrontation directe avec de sérieux concurrents. Voyons tout de suite ce qu’il a dans le ventre !

Design

Le A8 ne cache pas son lien de parenté avec ses grands frères les S8 et Note 8. Son écran 18:9 tout en longueur le rend très agréable à tenir en main. Rien à dire sur les matériaux, le verre et l’aluminium lui donne un rendu premium qui respire la qualité.

Comme souvent avec le verre, il marque beaucoup les traces de doigts et a tendance à glisser sur les surfaces qui ne sont pas parfaitement à niveau. Un peu plus épais que le S8, il se différencie également par son écran plat et ses bordures plus visibles.

Au dos, on retrouve un lecteur d'empreinte efficace, mais un peu petit à notre goût. Cette fois, il est bien placé, c’est-à-dire sous le capteur photo, et non juste à côté comme c'est le cas sur le S8. Son placement rend toujours possibles quelques ratés qui vous feront mettre de temps en temps le doigt sur le capteur photo.

La connectique est extrêmement complète. On trouve une prise casque et un connecteur USB-C sur la tranche inférieure, une trappe nano-SIM sur le côté droit, et une seconde trappe pour une autre nano-SIM et une carte micro-SD (pour épauler les 32 Go de stockage). Le haut-parleur est quant à lui situé sur le côté droit, ce qui est un choix assez intelligent pour ne pas étouffer le son lorsqu’on tient le téléphone à la verticale.

Une grande première pour la marque coréenne, c’est la présence d’un double capteur photo à l’avant de l’appareil. Nous reviendrons plus en détail dessus dans la partie photo de ce test. Bonne nouvelle, il est également étanche à l’eau et la poussière grâce à sa certification IP68.

Écran

Comme souvent chez Samsung, la qualité de l’écran est au rendez-vous. Et c'est le cas sur ce Galaxy A8 2018. La dalle de 5,6 pouces a un format 18.5:9 et une résolution Full HD+ de 2220 x 1080 pixels, pour une définition de 441 pixels par pouces. L’écran occupe 76% de la surface du smartphone, ce qui est bien, mais assez loin de 85% de ratio du S8.

C’est bien sur une dalle Super AMOLED que la marque coréenne a choisi, avec des noirs infinis un excellent contraste et une luminosité maximum largement suffisante pour pouvoir utiliser le Galaxy A8 partout, quelles que soient les conditions lumineuses.

La colorimétrie est bonne, mais les couleurs par défaut sont assez vives. Si l’affichage n’est pas à votre goût, rendez-vous dans les paramètres, puis dans “Affichage” > “Mode d’écran” pour modifier la saturation, la netteté et la gamme des couleurs. Pour une plus grande fidélité des couleurs, on vous recommande d’opter pour le mode d’écran “Basique”.

Le mode Always On Display est également de la partie, vous permettant d’afficher toutes les informations importantes comme l’heure, la date, vos notifications ou encore le niveau de batterie du téléphone. Ce mode a bien sûr un impact sur la batterie, nous revenons dessus plus bas.

Interface

Le smartphone embarque Android 7.1.1 Nougat avec Samsung Expérience dans sa version 8.5. Il est possible de customiser l’interface grâce au Samsung theme store. L'assistant virtuel Bixby est toujours de la partie, mais sans bouton dédié cette fois. Bixby n’a toujours pas appris la langue de Molière, ce qui rend son utilisation hasardeuse.

L’interface est plutôt sobre et simple à utiliser. Les paramètres sont regroupés dans plusieurs grandes catégories, il faudra un petit temps d’adaptation pour vous y retrouver si vous ne connaissez pas encore l’interface.

Le mode "Dossier sécurisé" est toujours là, pour protéger certains fichiers que vous jugez sensibles, tout en pouvant déverrouiller et prêter votre téléphone.

Puisque l’on parle de sécurité, le lecteur d’empreinte est rapide, ce qui vous permettra de ne pas avoir à utiliser la reconnaissance faciale dont la précision est toute relative, et qui selon un avertissement du fabricant n’est pas la méthode la plus sécurisée à utiliser.

Performances

Avec un processeur huit coeurs Exynos 7885 épaulé par 4 GB de RAM, le Galaxy A8 en a sous le pied. Sans atteindre le niveau de performance des modèles haut de gamme, il n’a rien à envier aux autres smartphones milieu de gamme. Après plus d’une semaine d'utilisation, nous n’avons rencontré aucun ralentissement, quel que soit le nombre d’applications ouvertes.

Côté 3D, le GPU Mali-G71 permet de faire tourner tous les jeux du Play Store sans problème. Après une session de 20 minutes de jeu, nous n’avons pas constaté de chauffe particulière. Comptez un solide 30 FPS et un peu plus selon les jeux que vous lui soumettrez. Le smartphone se comporte bien au quotidien, et c’est tout ce qu’on lui demande.

Appareil photo

Le capteur photo principal est de 16 mégapixels, avec ouverture f/1.7 et flash LED. Toujours pas de stabilisation optique, ce qui n'est pas sans conséquence.

De jour, les clichés ne sont pas au niveau de ce que l'on attend d'un smartphone vendu à ce prix. S’il est possible de réaliser de belles photos quand les conditions sont clémentes, l’ensemble manque de détails et le lissage est assez présent.

Pour les photos de nuit, l’absence de stabilisateur se fait sentir, le traitement logiciel du A8 ne fait pas de miracle, la perte de détails est très rapide quand la lumière manque. Le mode HDR s’en sort honorablement. Globalement on constate clairement une classe d’écart avec son grand frère le S8, ce qui est normal, mais on attendait mieux du Galaxy A8 sur ce point.

La caméra avant est composée d’un double capteur photo : un de 16 mégapixels et l’autre de 8 mégapixels, avec la même ouverture f/1.9 et la possibilité de filmer en 1080p.

La qualité des selfies est bonne. Couleur, contraste, détails, le résultat est satisfaisant. De plus, le double capteur permet de faire des effets Bokeh (que vous pouvez ajuster a posteriori), avec une gestion des contours du sujet parfois très bonne, parfois à côté de la plaque. Pour profiter du grand-angle et faire des photos de groupe avec la caméra avant, basculer simplement sur le capteur de 8 mégapixels.

Enfin, Bixby Vision s’améliore pour reconnaître les objets grâce à la caméra de l’appareil photo et vous proposer de les acheter sur différentes boutiques en ligne. On est encore loin d’une solution suffisamment efficace pour être utilisée régulièrement.

Audio

La prise casque 3.5 mm assure l’essentiel et permet de profiter sereinement des capacités n’importe quels casques ou écouteurs. Le haut-parleur est là pour dépanner, on ne vous le conseille pas pour de longues sessions d’écoutes. Il sature assez vite et la distorsion se fait vite entendre.

Le positionnement du haut-parleur sur la tranche droite est pratique lorsqu’on tient le téléphone à une main, mais beaucoup moins lorsque le téléphone est à l’horizontale et que votre main vient obstruer par accident.

Autonomie

3000 mAh<, c’est la capacité de batterie du Samsung Galaxy A8 (2018). Si vous en avez une utilisation modérée, vous pourrez le pousser jusqu’à deux jours pleins d’utilisation. Attention tout de même au mode "Always On Display", qui lors de notre test a consommé en moyenne 10% de batterie sur 1 jour et demi d’utilisation. À vous de voir si le service rendu en vaut la chandelle.

La recharge rapide permet de gagner entre 40 et 50% de batterie en 30 minutes. Comptez environ 1h20 pour une recharge complète. Le Galaxy A8 2018 ne trahit pas la réputation de la gamme en offrant une autonomie parmi les meilleures du marché.

Prix

Le Samsung Galaxy A8 2018 est vendu au prix conseillé de 499€, mais une offre de remboursement (ODR) de 70€ est proposé jusqu'au 31 mars 2018, faisant chuter son prix à 429€.

Conclusion

Au final, ce Galaxy A8 2018 est un bon smartphone, qui rate la plus haute marche du podium à cause de son positionnement tarifaire. Samsung propose un téléphone équilibré, qui sans briller fait parfaitement ce qu’on lui demande dans la plupart des domaines. Il n’a pas la prétention d’atteindre le niveau du S8, même s’il en reprend certaines fonctionnalités.

Le principal frein sera certainement le prix demandé par Samsung pour son nouveau A8. Proposé à 429€ après ODR, il entre en confrontation directe avec des smartphones plus solides techniquement comme le OnePlus 5T pour ne citer que lui.

Ajoutez à cela le prix des mobiles haut de gamme de l’année dernière qui chute, et il faudra une baisse de prix dans les prochains mois pour vous recommander réellement ce Galaxy A8 (2018) qui s’impose comme une valeur sûre, malgré une partie photo qui nous a laissés sur notre faim.
La note Clubic
Design
Ecran
Audio
Photo
Autonomie
Les plus
  • Finitions au top
  • Excellent écran
  • Performances solides
  • Excellente autonomie
Les moins
  • Glisse et marque les traces de doigts
  • Consommation du mode Always On Display
  • Appareil photo trop juste pour le prix
  • Positionnement tarifaire
Gabriel Manceau
Publié le 1 févr. 2018