Pokémon Ultra : une simple évolution, ou de réels nouveaux épisodes ?

La note Clubic
Les plus
  • Des dizaines d'heures de jeu
  • Interface joliment remaniée
  • Les Pokémon Légendaires
  • La mise en scène globale
Les moins
  • Le côté exploration absent
  • Plutôt simple dans l'ensemble
  • Pas de gros changement par rapport à Lune/Soleil
L'année dernière, Nintendo lançait la nouvelle génération de Pokémon avec les opus Lune et Soleil. Un an plus tard, ces derniers reviennent sous l'appellation Ultra Soleil et Ultra Lune. Mais pourquoi au juste ?
Ultra-Soleil ou Ultra-Lune ? A vous de choisir !

Les fans de Pokémon ne le savent que trop bien, Nintendo ne peut s'empêcher de proposer diverses déclinaisons d'un même opus, la tradition ayant démarré il y a fort longtemps, sur une certaine GameBoy. En 2017, la légende Pokémon est toujours vivante, et pour cette fin d'année, Nintendo propose de (re)découvrir les opus Lune et Soleil, toujours sur Nintendo 3DS, avec une orientation Ultra. Deux nouvelles versions qui se veulent une petite évolution des opus précités, plutôt que de réels "nouveaux" épisodes.

Quelles nouveautés dans Pokémon Ultra-Soleil et Ultra Lune ?


En effet, Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune permettent tous deux aux joueurs de revenir sur les plaines d'Alola, à la recherche des nombreux Pokémon de nouvelle génération. Toutefois, il est primordial de souligner que ces opus Ultra proposent (à peu de choses près) la même trame scénaristique que celle de Soleil et Lune. Ainsi, ceux qui ont déjà parcouru les opus parus l'an dernier auront clairement l'impression de refaire exactement le même jeu, à quelques petites modifications près. Ces nouveaux épisodes Ultra ajoutent ainsi quelques nouvelles quêtes et quelques épreuves supplémentaires, mais il faudra toutefois jouer quelques heures avant de d'apercevoir ces quelques nouveautés.

Parmi les nouveautés apportées par ces déclinaisons Ultra, on citera notamment l'arrivée du surf Demanta, pour se déplacer d'ile en ile, mais aussi pour accumuler des points qui pourront être échangés contre divers bonus. Un mode Photo est également de la partie, permettant aux fans d'immortaliser leurs meilleurs moments de jeu, mais aussi d'affiner la relation entretenue avec ses Pokémon favoris. Ces opus Ultra disposent également d'une interface légèrement remaniée, sans oublier quelques nouveaux lieux, ainsi qu'un Motisma-Dex plus poussé. Les fans seront également ravis de pouvoir traverser les dimensions pour aller affronter des Pokémon Légendaires. Un Ultra-Commando est aussi de la partie, et si dans Pokémon Ultra-Soleil, on rencontrera Rhody et Zoé, dans Pokémon Ultra-Lune, on fera la connaissance de Solie et Cym.

Pour le reste, on retrouve donc une intrigue similaire à celle déjà vécue l'an dernier, mis à part quelques petits ajouts et modifications, notamment vers la fin du jeu. Côté progression, ces opus Ultra conservent donc un côté dirigiste, avec quelques subtilités au niveau des combats, qui rendent parfois la tâche plus aisée pour le néophyte, mais aussi un poil frustrante pour l'habitué. La relation avec ses Pokémon est toujours aussi importante, et le jeu déborde de mini-jeux et autres quêtes annexes permettant de laisser filer quelques heures de jeu supplémentaires. On pourra évidemment retrouver ici des centaines de Pokémon, avec forcément quelques bestioles exclusives à chaque opus, comme Démolosse dans Ultra-Soleil, ou Elecsprint dans la version Ultra-Lune.

Pokémon en version ultra : notre verdict

Proposées comme des "versions bonus" à Pokémon Lune et Soleil, ces nouvelles version Ultra-Soleil et Ultra-Lune apportent quelques nouveautés et modifications, mais conservent une quête principale quasiment inchangée. Ceux qui ont fait l'impasse l'an dernier pourront ainsi profiter d'une version plus aboutie, plus riche, plus profonde, mais les connaisseurs auront tout de même l'impression de rejouer au même jeu, à quelques différences près.

Pour le reste, le jeu est toujours aussi soigné, avec une nouvelle progression plus dirigiste mais néanmoins réussie, et en prime de très jolis lieux à visiter et de belles musiques à écouter. Les épisodes Ultra sont donc réussis et complets si vous n'avez pas déjà craqué pour Lune ou Soleil, mais pas franchement indispensable dans le cas contraire. Reste à savoir maintenant si vous êtes un Ultra-fan de Pokémon ou non.
La note Clubic
Les plus
  • Des dizaines d'heures de jeu
  • Interface joliment remaniée
  • Les Pokémon Légendaires
  • La mise en scène globale
Les moins
  • Le côté exploration absent
  • Plutôt simple dans l'ensemble
  • Pas de gros changement par rapport à Lune/Soleil
Stéphane Ficca
Publié le 13 déc. 2017