La note Clubic
Design
Interface et performances
Audio
Photo
Autonomie
Les plus
  • Qualité de fabrication et prise en main
  • Très bon écran
  • Interface riche en fonctionnalité
  • Double capteur photo au top
  • Recharge très rapide
  • Bonne autonomie...
Les moins
  • ... Mais on attendait un peu plus
  • Plus de prise jack
  • Pas de recharge sans fil
  • Marque les traces de doigts

Huawei Mate 10 Pro : un digne successeur du Mate 9 ?

Huawei a présenté deux versions de son Mate 10, mais seule la version Pro sortira en France. Le Mate 10 est-il le digne successeur du Mate 9 ? A-t-il de quoi faire de l’ombre à ses concurrents directs que sont le Galaxy Note 8 ou l’iPhone 8 Plus ? Voici notre verdict après une semaine de test du Mate 10 Pro.
Que penser du Mate 10 Pro ?

Une fiche technique au top

Design en verre et en aluminium, écran borderless Full HD+ de 6 pouces, processeur Kirin 970, 6 GB de RAM, double capteur photo (12 mégapixels RGB et 20 mégapixels monochrome) avec ouverture f/1.6, batterie de 4000 mAh et 128 Go de stockage, la fiche technique du nouveau géant chinois envoie l'artillerie lourde.

Un smartphone au design irréprochable

Le Huawei Mate 10 Pro marque un tournant en terme de design par rapport au Mate 9 avec un nouveau format d’écran. La marque chinoise cède à la tendance du format 18:9 qui lui permet d’être moins large que le Mate 9 malgré sa diagonale légèrement supérieure de 6 pouces. La prise en main s’améliore également grâce aux bordures très fines et aux angles arrondis.
Une prise en main améliorée - D'autres photos du design

Le dos en verre et le cadre en aluminium donnent un aspect très classe au téléphone, qui a cependant la fâcheuse tendance à marquer les traces de doigts. La coque translucide fournie dans la boîte vient résoudre ce problème, mais n'est pas aussi esthétique.

Le double capteur photo est centré verticalement, avec le lecteur d’empreinte en dessous qui tombe parfaitement sous l’index. Un placement idéal pour le déverrouillage une fois le produit en main.
Double capteur et lecteur d'empreintes - D'autres photos du design

La bande qui traverse le téléphone de gauche à droite est appelée “Signature Stripe”. Elle est avant tout décorative. Nous la trouvons plutôt esthétique et singulière mais cela reste une affaire de goût.

La tranche droite accueille le bouton de mise sous tension et celui pour régler le volume. La tranche gauche abrite la trappe avec les deux cartes nanoSIM, mais pas de carte microSD. Ce n’est pas un problème en soi dans la mesure où le Huawei Mate 10 Pro embarque par défaut 128 Go de stockage.

Sur la tranche inférieure se trouvent un haut-parleur, un micro, mais pas de prise casque. Des écouteurs compatibles et un adaptateur USB-C vers jack 3.5 sont en revanche dans la boîte.

Le retour de l’écran AMOLED chez Huawei

Le Mate 10 Pro marque le retour de la dalle AMOLED chez le constructeur. La définition Full HD+ (2160 x 1080 pixels) est amplement suffisante, lui offrant une résolution de 402 ppp. Seules les personnes avec des yeux bioniques feront la différence avec une définition QHD+.

Les noirs sont infinis, le contraste excellent et la luminosité maximum vraiment impressionnante. Le tout rend l’écran du Mate 10 Pro parfaitement lisible, y compris en plein soleil. La température des couleurs est bien réglée par défaut. Cependant, si vous voulez l’ajuster, vous pouvez bien sûr le faire dans les réglages du téléphone.

Des performances de haut vol

Sans surprise, les performances du Huawei Mate 10 Pro sont impressionnantes. Le processeur Kirin 970 allié à 6 GB de RAM permettent une rapidité d'exécution à toute épreuve et un multitâche sans faille qui permet aux nombreuses applications ouvertes de ne pas avoir à redémarrer lorsqu'on retourne dessus.

Côté chiffres, les benchmarks présentent des scores dans le haut du panier. La puce maison HiSilicon de la marque n’a rien à envier au Snapdragon 835 de Qualcomm ou encore à l’Exynos 8895 de Samsung.

Les performances du smartphone Huawei au quotidien sont excellentes, y compris dans les jeux 3D les plus gourmands qui tournent sans problème à 60 FPS grâce au GPU Mali-G72 MP12, au prix d’une légère chauffe tout à fait acceptable du téléphone.

Android 8.0 et EMUI 8.0 : une interface qui évolue peu

Premier smartphone de la marque à accueillir Android 8.0 Oreo, le Huawei Mate 10 Pro en profite pour sauter quelques numéros concernant son interface maison. Ainsi, on passe directement à la version 8.0 d’EMUI, pour plus de cohérence. Outre les quelques nouveautés de la dernière version d’Android, l’interface ne change pas énormément.

Esthétiquement, on reste sur des icônes aux coins arrondis et des effets de transparence. La personnalisation est toujours aussi poussée avec la possibilité d’afficher ou non le lanceur d’application, de changer les boutons de navigation, ou encore de personnaliser l'interface avec les nombreux thèmes proposés.

Le nouveau format 18:9 de l’écran a une incidence sur les applications qui par défaut ne profitent pas toutes de cet affichage. En effet, il faudra appuyer sur le message "affichage plein écran" qui apparaît sur certaines applications pour qu’elles redémarrent et exploitent parfaitement le plein écran.

Les fonctionnalités offertes par EMUI sont très nombreuses et bienvenues pourvu que vous en ayez l’utilité. De la création d’un espace sécurisé pour les fichiers et applications, en passant par la connexion simultanée à deux comptes d’un même réseau social ou encore l’utilisation des articulations de vos doigts pour faire des captures d’écran, les possibilités ne manquent pas.
Il faudra se faire à l'EMUI 8.0 - D'autres photos de l'interface

Notons également que Huawei propose l’expérience EMUI Desktop, similaire à ce que peut faire Samsung DeX pour adapter l’interface du téléphone sur grand écran. L’expérience globale est agréable, le Huawei Mate 10 Pro est très réactif et ne souffre d’aucun ralentissement.

La marque chinoise affirme qu’un tel niveau de performance est garanti pour au moins 18 mois, notamment grâce à l’ajout d’un NPU (neural processing unit) qui vient épauler le CPU et le GPU dans de nombreuses tâches plus ou moins visibles pour l’utilisateur. C'est par exemple le cas de la partie photo sur laquelle nous allons nous attarder plus loin dans ce test.

Une qualité audio globalement meilleure

Le Mate 10 Pro est compatible avec l’audio HD, mais les écouteurs fournis dans la boite ne permettent pas de profiter au mieux de cette norme. On vous conseille donc d’utiliser un bon casque pour en profiter.

La disparition de la prise jack, surtout sur un smartphone aussi grand, est regrettable. Huawei propose un adapteur USB-C vers jack 3.5 directement dans la boîte, mais cela reste nettement moins pratique et esthétique. Autre option : utiliser le Bluetooth 4.2 pour connecter vos écouteurs sans fil.

Les haut-parleurs stéréo offrent un son puissant et plutôt agréable à l’oreille si vous ne le poussez pas trop dans ses retranchements. Cela reste globalement meilleur que la plupart des concurrents qui ne font pas particulièrement d’efforts sur ce point.

Communication et réseau


Huawei n’a plus grand-chose à prouver concernant la qualité de communication de ses produits. Le Mate 10 Pro ne fait pas exception à la règle avec une excellente accroche réseau (testée avec Orange). Il est compatible avec toutes les bandes 4G françaises et offre des débits théoriques pouvant aller jusqu’à 1200/150 Mb/s (Catégorie 18).

La qualité des appels est sans faille, tout comme le GPS qui nous a guidé en ville sans problème particulier. Il est possible d’ajouter deux cartes SIM 4G au téléphone et de les utiliser simultanément.

Un double capteur photo impressionnant

Huawei poursuit son partenariat avec Leica en proposant un double capteur photo : un RGB de 12 mégapixels et un monochrome de 20 mégapixels, tous les deux avec une grande ouverture f/1.6.

Dans de bonnes conditions de luminosité, les clichés sont tout simplement excellents. La balance des blancs est très bien réglée et le Mate 10 Pro s’en sort parfaitement dans presque toutes les conditions, y compris en contre-jour, avec un niveau de détail élevé sur l’ensemble des clichés.
Des clichés excellents - D'autres photos prises avec le Mate 10 Pro

Les photos de nuit ou dans de faibles conditions de luminosité gardent un très bon niveau de détails et une bonne exposition. L’appareil photo du Huawei Mate 10 Pro rencontrera un peu plus de difficultés si vous capturez des sujets en mouvement dans des conditions lumineuses difficiles. Nous avons particulièrement aimé le rendu monochrome pour les photos nocturnes.
Même la nuit, les performances sont là - D'autres photos prises avec le Mate 10 Pro

Le double capteur offre de nombreuses fonctionnalités, comme la possibilité de réaliser de beaux flous d’arrière-plan avec sujet bien isolé, pour un effet bokeh très réussi. Le double capteur photo propose également le zoom sans perte de qualité jusqu’à x2. Au-delà, la qualité des clichés commencera à se dégrader progressivement.

Les photos prises avec le capteur monochrome sont toujours aussi impressionnantes. Allié au mode portrait, il permet de réaliser de très beaux clichés. Un point qui démarque clairement Huawei de ses concurrents qui ne proposent pas de photo noir et blanc au niveau optique.
Le mode noir et blanc est génial - D'autres photos prises avec le Mate 10 Pro

L'autofocus laser et celui à détection de phase permettent une mise au point instantanée, ce qui est très agréable à l’usage. L’exposition est excellente, y compris pour les photos prises en intérieur.

Côté vidéo, il est possible d’enregistrer au maximum en 2160@30 FPS. Les couleurs naturelles, la très bonne balance des blancs, la stabilisation efficace et le faible niveau de bruit assurent au Mate 10 Pro une solide expérience pour les vidéastes mobiles.

Grâce au NPU (Neuronal Processing Unit) que nous avons évoqué précédemment, Huawei exploite l’intelligence artificielle en local, sans avoir à passer dans le cloud, de quoi rassurer (un peu) les utilisateurs sur la confidentialité de leurs données personnelles.

Dans la pratique, difficile de voir ce qu’apporte vraiment ce NPU tant il intervient à tous les niveaux de manière transparente. Son usage le plus visible concerne la reconnaissance automatique des scènes lorsque vous prenez des photos. Ainsi, il sera à même de reconnaître si vous capturez un paysage, un visage, ou encore de la nourriture, et de s’adapter instantanément pour prendre le meilleur cliché.

Le capteur avant de 8 mégapixels et son ouverture f/2.0 permet de réaliser des selfies de bonne qualité, si vous n’abusez pas du “degré d'embellissement” qui lisse un peu trop la peau.

Une bonne autonomie, mais…

Avec une batterie de 4000 mAh et la réputation de la gamme Mate en terme d’autonomie, on pouvait s’attendre à une endurance record, ce qui n’est pas vraiment le cas. L’autonomie est très bonne, mais on s’attendait à ce que le Mate 10 Pro surpasse de loin la concurrence grâce à cette capacité de batterie que l’on voit encore peu dans nos mobiles.

En utilisant le smartphone de manière modérée, on termine toujours la journée avec une batterie autour des 40%, ce qui est déjà très bien. Même si vous êtes un “power user” et que vous consommez beaucoup de vidéos et de jeux, le flagship d'Huawei ne vous fera pas défaut avant la fin de la journée.

Atteindre les deux jours d’autonomie semble en revanche réservé à un usage plus mesuré. Commencer une deuxième journée d’utilisation avec 40% d’autonomie semble un peu plus risqué. Il faudra se montrer prudent et jouer avec le mode d’économie d’énergie pour parvenir à tenir deux jours.

On peut dire que l’autonomie du Mate 10 Pro est très bonne, mais que nous nous attendions à mieux pour la gamme Mate, qui plus est avec une batterie imposante de 4000 mAh. La marque assure cependant que des mises à jour viendront optimiser tout ça.

On note l’absence de recharge sans fil par rapport aux derniers Galaxy et autres iPhone, mais la recharge rapide filaire est, elle, très efficace. Comptez 30 minutes pour recharger le smartphone de 50% et environ 1h20 pour une recharge complète.

Prix et disponibilité

799€ est-il un prix élevé pour un smartphone ? Dans l’absolu, oui. Mais le Huawei Mate 10 Pro est vendu quelques centaines d'euros moins chers que ses concurrents directs comme le Galaxy Note 8 ou encore l’iPhone 8 Plus.

Le dernier géant de Huawei n’a clairement pas à rougir face à la concurrence, et profite donc de cet avantage tarifaire. En 2017, un mobile haut de gamme vendu 799€ avec une capacité de stockage de 128 Go peut donc être considéré comme “une bonne affaire”, d'autant que son prix devrait logiquement baisser d'ici les fêtes de fin d'année. N’hésitez pas à partager avec nous votre point de vue sur la question.

La date de sortie du Mate 10 Pro n'a pas été spécifiquement annoncée, mais il devrait être disponible entre la fin d'octobre et le mois de novembre. Le Mate 10 Pro sera proposé en France dans trois coloris au choix : argent, bleu et moka.

Notre avis sur le Huawei Mate 10 Pro

Le Huawei Mate 10 Pro s’impose sans problème comme un des meilleurs smartphones de cette fin d’année, et même de toute l’année 2017. En proposant, un produit aboutit dans tous les domaines et sans réel défaut majeur, la marque chinoise frappe fort.

Le passage de l’écran au format 18.9 et son design presque sans bordure permettent une prise en main confortable malgré sa diagonale de 6 pouces. On regrette simplement la disparition de la prise casque et une autonomie qui, bien que très bonne, peut certainement faire mieux.

Proposé plusieurs centaines d’euros moins chers que ses concurrents directs, le Huawei Mate 10 Pro devrait convaincre ceux qui cherchent un mobile haut de gamme solide, mais qui n’ont pas forcement envie de dépenser 1000€ pour en acquérir un. Avec son Mate 10 Pro, Huawei montre une fois de plus son savoir-faire et sa volonté de devenir leader du marché en proposant des smartphones d'une qualité irréprochable.
La note Clubic
Design
Interface et performances
Audio
Photo
Autonomie
Les plus
  • Qualité de fabrication et prise en main
  • Très bon écran
  • Interface riche en fonctionnalité
  • Double capteur photo au top
  • Recharge très rapide
  • Bonne autonomie...
Les moins
  • ... Mais on attendait un peu plus
  • Plus de prise jack
  • Pas de recharge sans fil
  • Marque les traces de doigts
Gabriel Manceau
Publié le 25 oct. 2017