La note Clubic
Les plus
  • Le retour de la licence Layton !
  • Un jeu 100% en Français (voix/textes)
  • Les séquences animées superbes
  • Un tas d'énigmes à résoudre
Les moins
  • Le rythme global un peu mou et des dialogues longuets
  • Des énoncés franchement trompeurs
  • Une héroïne qui manque de charme

On a joué à L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires

Après un passage sur Android et iOS, les aventures de Katrielle Layton, la fille de l'illustre Hershel, débarquent sur Nintendo 3DS. Tel père, telle fille ?

Katrielle Layton, l'héroïne de ce nouvel opus de l'Aventure Layton


La Nintendo DS a connu de nombreux épisodes de la saga Professeur Layton, une licence toute particulière qui demande aux joueurs de résoudre un mystère en farfouillant diverses zones à la recherche d'indices, mais aussi (et surtout) de venir à bout de très nombreuses énigmes. Ces dernières font appel à la logique, à l'observation, à la déduction, au calcul... et permettent d'engranger de précieux points (les Picarat). Evidemment, afin de ne pas frustrer le joueur, chaque énigme dispose de son lot d'indices, à déverrouiller avec des pièces.

Pour ce nouvel opus, exit donc ce bon vieux Hershel, et place à Katrielle Layton, la fille de l'illustre professeur. Dans Katrielle et la Conspiration des Millionnaires, il s'agit donc de suivre les débuts de cette nouvelle héroïne, qui vient tout juste d'ouvrir son agence de détectives en pleine coeur de Londres, sur Chancer Lane. On fait donc rapidement connaissance avec l'héroïne, mais aussi avec son assistant Oliver, sans oublier Sherl, un chien particulièrement bavard et franchement amnésique. Cet opus bénéficie de séquences animées particulièrement sublimes, et qui plus est 100% en français (voix et textes), avec une construction sous forme épisodique.

De nombreuses énigmes joliment mises en scène


Au total, la jeune Katrielle va devoir résoudre un peu plus d'une dizaine d'enquêtes, lesquelles proposeront évidemment diverses énigmes à résoudre. Comme toujours, le jeu permet d'interagir avec les différents décors, à la recherche d'un indice, d'une pièce (pour les SOS) ou d'une énigme à résoudre. Ici, difficile de ne pas constater une certaine baisse de la difficulté avec cet opus, sans doute pour permettre à davantage de joueurs de s'adonner aux plaisir de la licence Layton. L'histoire est elle aussi un peu plus enfantine, avec un rythme global légèrement plus mou. A cela s'ajoutent des séquences de dialogues un peu longuettes par moments, si bien que les habitués de la saga risquent d'être un peu désappointés.

Côté énigmes, cet épisode de L'Aventure Layton oscille entre des créations très originales, qui font parfois appel à une vraie réflexion ou une vraie logique, et d'autres nettement moins inspirées. Certains intitulés sont franchement trompeurs, voire incompréhensibles. Globalement, les nombreux défis proposés ici restent intéressants, mais cela peut s'avérer assez (voire très) frustrant de rester bloqué face à une énigme à cause d'un intitulé peu clair, ou d'une illustration qui ne permet pas de comprendre réellement l'énoncé du problème... On se retrouve alors parfois forcé à tenter des réponses un peu au hasard, ce qui aura évidemment pour effet de faire perdre des Picarat, en plus d'augmenter ce sentiment de frustration. A noter que le titre propose également divers mini-jeux, sans oublier la possibilité de gérer le look de l'agence de Katrielle, pour un rendu très Feng-Shui, ainsi que la garde-robe de cette dernière.

Esthétiquement, on l'a dit, ce Katrielle et la Conspiration des Millionnaires bénéficie d'une direction artistiques très soignée, avec des séquences animées très réussies et une certaine authenticité avec les monuments de la ville de Londres comme Big Ben ou encore Tower Bridge. L'ensemble est soutenu par une bande-son elle aussi très agréable à l'oreille, avec des voix françaises plutôt convaincantes (à 2 ou 3 exceptions près) pour couronner le tout. Soulignons au passage que ce jeu, comme pas mal de récentes productions sur Nintendo 3DS, n'affiche pas la moindre 3D. L'expérience sera ainsi identique, que l'on joue sur Nintendo 3DS ou sur NEW 2DS XL. En ce qui nous concerne, si l'aventure reste globalement agréable, on regrettera quand même une héroïne qui manque un peu de charme, et qui s'avère nettement moins attachante que son paternel.

Le verdict certifié sans Picarat de Clubic

Un peu moins inspiré que les précédentes aventures mettant en scène Hershel Layton, ce premier opus des aventures de Katrielle Layton s'avère toutefois plutôt agréable à jouer. Certes, les férus de la saga pesteront face à une héroïne qui manque de charme et des énigmes à l'énoncé parfois trompeur (voir carrément erroné) mais le jeu reste très agréable malgré tout.

Ainsi, il faudra se montrer un minimum conciliant face à ces quelques défauts, ainsi qu'un rythme global assez lent, et, même si le constat reste plutôt positif dans l'ensemble, on espère quand même que les prochaines aventures de Katrielle sauront se montrer plus convaincantes.
La note Clubic
Les plus
  • Le retour de la licence Layton !
  • Un jeu 100% en Français (voix/textes)
  • Les séquences animées superbes
  • Un tas d'énigmes à résoudre
Les moins
  • Le rythme global un peu mou et des dialogues longuets
  • Des énoncés franchement trompeurs
  • Une héroïne qui manque de charme
Stéphane Ficca
Publié le 9 oct. 2017