La note Clubic
Design
Performances
Autonomie
Placement tarifaire
Les plus
  • Un design magnifique
  • Performances au top
  • On adore l'écran PixelSense
  • Bonne autonomie, très silencieux
Les moins
  • Connectique trop limitée
  • Windows 10S trop limitatif

Surface Laptop : notre test du premier vrai laptop de Microsoft

Après les Surface Pro et Surface Book, Microsoft se lance sur le secteur des laptops avec le bien nommé Surface Laptop. Un ultrabook haut de gamme qui se démarque des productions habituelles de la firme en intégrant une version allégée de Windows 10 nommée Windows 10S. Alors, bon cru ou petite piquette ? On vous dit tout sur le Surface Laptop dans notre test complet.

Présenté en milieu d'année 2017, le Surface Laptop est le premier "vrai" ultrabook de Microsoft. La firme de Redmond laisse ainsi tomber provisoirement les hybrides avec leurs claviers amovibles pour nous offrir un PC portable digne des meilleurs. Apple, HP et compagnie voient donc débarquer un concurrent de poids dans un marché déjà bien rempli. Microsoft peut cependant compter sur son expertise pour se démarquer. Mais est-ce que cela sera suffisant pour monter au sommet ?

Prix et spécifications haut de gamme

La société américaine nous a habitué ces dernières années à un certain standing et ce n'est clairement pas ce Surface Laptop qui va changer la donne. Microsoft a ainsi mis les petits plats dans les grands pour son ultrabook. Le prix de départ est à la hauteur de ambitions de la firme : 1 149€. Et la facture peut monter jusqu'à 3 099€. Le Surface Laptop est donc un ultraportable qui ne sera pas à la portée de toutes les bourses... Un sacré dilemme, sachant qu'il est supposé être particulièrement adapté aux étudiants et enseignants.

Comme toujours, Microsoft laisse un large choix de configurations pour ce qui est de la mémoire vive et du stockage, permettant à chacun d'ajuster la puissance à ses besoins :
  • Ecran tactile 13.5" PixelSense 2256 x 1504 px
  • Processeur Intel Core i5 ou i7
  • IGP Intel HD 620 (i5) ou Intel Iris Graphic Plus 640 (i7)
  • 4/8/16 Go de RAM
  • 128/256/512/1 To de stockage SSD
  • Caméra frontale 720p compatible Windows Hello
  • Connectique : USB 3.0 type A, prise casque 3.5 mm, mini DisplayPort, Surface Connect
  • Wifi 802.11 a/b/g/n, Bluetooth 4.0
  • Dimensions : 308,02 x 223,20 x 14,47 mm
  • Système d'exploitation : Windows 10S

Le Surface Laptop justifie donc son prix avec des spécifications vraiment attrayantes. Microsoft met ainsi de côté les processeurs Core M3 de ses précédentes productions pour offrir des processeurs i5 et i7 Kaby Lake de dernière génération. Le MacBook Pro n'a qu'à bien se tenir !

Un design époustouflant

Waouh ! Voilà le premier mot qui sort de la bouche lors du contact initial avec le Surface Laptop. L'ultrabook est une machine vraiment magnifique. Chaque année, Microsoft démontre avec brio sa maitrise de la conception informatique moderne, mais le Surface Laptop est indéniablement sa plus belle pièce toutes gammes confondues. L'ultraportable est vraiment fin, surtout au niveau de l'écran.

Entièrement en aluminium, le PC portable américain adopte un clavier en alcantara, un tissu déjà présent sur les claviers Type Cover des Surface Pro 4. Un choix osé mais qui fonctionne diablement bien ! Le portable adopte ainsi un aspect luxueux qui sort des sentiers battus. Toute cette surface en tissu demandera cependant un entretien assidu afin d'éviter l'accumulation de poussière et les inévitables affres du temps. C'est d'ailleurs un peu la grande inconnue : après plusieurs mois d'usage intensif, quel aspect aura le clavier en alcantara ? Faisons fi de ces interrogations pour profiter du moment présent.

Le Surface Laptop impressionne par sa finesse et son faible poids. Il ne dépasse pas 1.3 kg. L'ultraportable peut ainsi se transporter facilement. Le clavier est légèrement surélevé au niveau de la charnière afin de pouvoir taper correctement. Les larges touches rétroéclairées sur quatre niveaux offrent un réel confort à l'usage. Mais (il y a toujours un mais...) tout n'est pas parfait sur le PC portable de Microsoft. Son plus gros point faible réside probablement dans sa connectique.

Cette dernière est aussi limitée que sur les Surface Pro : un seul port USB, une sortie casque et une sortie vidéo DisplayPort. Le port Surface Connect situé sur la tranche droite du clavier peut cependant sauver la mise aux plus demandeurs grâce à l'adjonction d'un Surface Dock. Cet accessoire offre une pléthore de ports USB, DisplayPort et même Ethernet. Il faudra cependant compter 230€ pour le Surface Dock. Malgré le manque de connectique, Microsoft nous offre un ultrabook de toute beauté qui imposera probablement de nouveaux standards dans le haut de gamme pour les années à venir.

Windows 10S : une version Pro (trop) bridée

La firme de Redmond aurait pu se limiter à sortir le Surface Laptop avec une version classique de son système d'exploitation phare. Ce n'était cependant pas suffisant pour marquer le coup. La société a ainsi annoncé que son premier ultrabook embarquerait une version inédite de Windows 10 nommée Windows 10S.

Lors de la présentation new-yorkaise visant à dévoiler ce nouveau système, Microsoft a appuyé sur le fait que 10S était parfait pour les étudiants. Une affirmation qui semble en contradiction avec la politique tarifaire pratiquée avec le Surface Laptop. Bâti sur Windows 10 Pro, 10S promet une sécurité et des performances accrues. L'interface reste la même que sur PC ou hybride.

C'est à l'usage qu'on se rend compte des limitations imposées par Microsoft. L'installation d'applications ne peut ainsi que se faire via le magasin Windows Store. Si le risque de tomber sur une application frauduleuse est très limité, voire inexistant, on doit se contenter d'un contenu pas forcément très étoffé malgré des progrès ces dernières années. Mais le plus handicapant se fait sentir lors de l'adjonction d'un matériel non reconnu par le Surface Laptop. Il est alors impossible d'installer les pilotes, rendant le matériel inutilisable ! Il en va de même pour les anti-virus, les utilisateurs devant composer avec celui de Microsoft.

Non content de limiter les applications installables, Microsoft impose aussi Edge comme navigateur par défaut et Bing comme moteur de recherche. C'est là qu'on commence à se poser des questions vis-à-vis de ce système sensé viser les étudiants. La majorité des écoles utilise des applications libres (et souvent gratuites) comme LibreOffice ou Gimp.

Avec Windows 10S, un étudiant devra s'acquitter de l'achat de sa licence Office 365 après l'expiration de l'année d'essai. Une charge en plus que beaucoup ne pourront probablement pas se permettre... Heureusement, la société américaine laisse la possibilité de migrer vers Windows 10 Pro si jamais Windows 10S ne convient pas aux utilisateurs. Cette migration est d'ailleurs gratuite jusqu'au 1er avril 2018. Après quoi, il faudra payer 75€, ce qui est moins cher qu'une licence classique. Microsoft semble donc conscient des risques de désamour que pourrait rencontrer Windows 10S. Doit-on s'attendre à une fin prématurée pour cette version bridée ? L'avenir le dira.

Performances et autonomie : du haut de gamme au top

Pour ce test, nous avons reçu un Surface Laptop équipé du processeur Intel Core i5-7200U et 8 Go de RAM. Un petit bijou commercialisé à 1 449€. Avec une telle configuration, les tâches bureautiques du quotidien ne posent évidemment aucun problème au Surface Laptop. Ce dernier est vraiment très rapide tout en restant silencieux.

L'absence de carte graphique dédiée pénalisera les amateurs de jeux vidéo 3D récents. Le Microsoft Surface Laptop n'a cependant pas vocation à être un PC de gamer. Tout au plus fera-t-il tourner des productions tirées du monde mobile ou des jeux indépendants 2D. C'est donc vers le multimédia et la bureautique qu'il faut se tourner. Dans ces domaines, le Surface Laptop est incontestablement une réussite. Un phénomène dû en grande partie au superbe écran PixelSense qui fournit des couleurs vives sans pour autant les saturer. La luminosité peut monter très haut. L'ultrabook est ainsi utilisable même dans des conditions peu avantageuses.

Niveau son, là encore l'expérience est très bonne. Malgré un manque de basses, les haut-parleurs certifiés Dolby Audio Premium sortent un son d'excellente qualité pour un ultraportable.

Le visionnage de films est donc très agréable, mélangeant bon son et superbe écran. Nous avons aussi apprécié la caméra frontale qui permet de déverrouiller rapidement le PC grâce à la reconnaissance faciale Windows Hello. Si ce type de sécurité n'est pas nouveau, il fonctionne particulièrement bien sur l'appareil de Microsoft. Le système semble de plus impossible à bluffer avec une photographie de visage, comme c'est le cas sur les appareils Samsung récents.

Mais combien de temps peut-on profiter du Surface Laptop avec une batterie pleine ? Microsoft annonce une autonomie record de plus de 14 heures. Un chiffre, comme souvent, surévalué par les concepteurs. Cela n'empêche pas le PC portable américain de tenir une bonne journée de travail et de profiter encore d'un peu de pêche le soir venu pour surfer un peu. Comptez environ une dizaine d'heures d'utilisation mixte – surf, vidéo, musique – avant de devoir passer par la case recharge. Un très bon score qui permet à l'ultrabook d'avoir sa place parmi les PC portables les plus endurants du marché actuel.

Conclusion

Le Surface Laptop est clairement l'un des meilleurs ultrabook du moment, si ce n'est le meilleur. Microsoft confirme son savoir-faire en offrant un portable performant, endurant et au design luxueux. Le seul reproche qu'on peut lui faire est sa connectique vraiment trop légère. La philosophie de Windows 10S pourra aussi rebuter de nombreux utilisateurs, laissant peu de liberté dans les applications à installer et pouvant même poser des problèmes lors de l'installation de matériel. Il est heureusement possible de migrer gratuitement – jusqu'en 2018 - vers la version Pro, clairement plus adaptée à un produit de ce type.

Le Surface Laptop n'en reste pas moins un ultraportable presque parfait dans son domaine. Si votre budget vous le permet, alors n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas !
La note Clubic
Design
Performances
Autonomie
Placement tarifaire
Les plus
  • Un design magnifique
  • Performances au top
  • On adore l'écran PixelSense
  • Bonne autonomie, très silencieux
Les moins
  • Connectique trop limitée
  • Windows 10S trop limitatif
Johan Gautreau
Publié le 6 oct. 2017