La note Clubic
Design
Photo et vidéo
Audio
Interface
Autonomie
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Matériaux de bonne facture
  • Bonne réactivité
  • Les fonctionnalités additionnelles du lecteur d'empreintes
Les moins
  • L'écran marque beaucoup trop vite
  • Le format 16:10 au lieu de 16:9
  • la qualité photo et vidéo

Tablette Huawei MediaPad M3 Lite 10.1" : ni trop, ni trop peu

Huawei, qui s’impose chaque année un peu plus grâce à la qualité de ses smartphones, continue de vouloir se positionner sur un marché qui s’essouffle toujours un peu plus : celui des tablettes. Pour cette rentrée, le constructeur chinois dévoile la tablette MediaPad M3 Lite 10.1.

Cette tablette sous Android Nougat (7.0) se positionne sur le milieu de gamme avec un tarif accessible d’environ 300€ (350€ pour la version 4G que nous avons testée).

Design et prise en main

Sortie de sa sobre boîte blanche, la M3 Lite donne d'emblée un sentiment de qualité. En aluminium, sa finition est impeccable. Tout en finesse et en courbe, le design n’est aucunement original mais reste sobre. Un point négatif (un peu trop) visible tout de même : la largeur des bords, qui noient l’écran. En mains, le sentiment de finesse perdure et il est même renforcé par la légèreté de la tablette - elle pèse moins de 500g.

Mais quelques points négatifs viennent tempérer cette première bonne impression. Tout d’abord, la tablette glisse facilement des mains quand on la tient, et on se retrouve rapidement à devoir caler les coins dans le creux des paumes (merci les crampes au bout d'une heure de film). Beaucoup plus embêtant, le modèle reçu en test ne semblait pas très utilisé mais présentait déjà de nombreuses rayures sur la coque.

Passons : au moment de l'allumage, on découvre un capteur d'empreinte qui présente la forme et la position d'un bouton "Home"... sans en avoir la fonctionnalité. On se retrouve donc à appuyer frénétiquement (mais en vain) dessus pour retourner sur l'accueil ou allumer la tablette. Une faille de design manifeste que Huawei propose cependant de corriger dans les paramètres, en activant une fonctionnalité permettant de réaliser une action différente selon la pression exercée sur le bouton. Cette fonctionnalité devient vite indispensable, au point que l'on se demande pourquoi elle n'a pas été intégrée par défaut. Malgré tout, la position du bouton reste gênante - on tient rarement une tablette 10,1 pouces par le milieu...

Performances et connectique

Bonne surprise en scrutant la tablette d'un peu plus près : en plus de l'habituel port microSD (annoncé compatible jusqu'à 128Go), on trouve un port pour carte SIM. Ni une ni deux, on insère une nano SIM 4G. Adieu Wi-Fi domestique, bonjour liberté !

Côté fiche technique, les surprises sont moins bonnes... Le Snapdragon 435, qui équipe la MediaPad M3, est un SoC d’entrée de gamme vieillissant. Dommage pour une tablette de ce prix, on aurait pu espérer un SoC un peu plus récent ou performant. Côté GPU, à première vue pas du tout adapté pour les jeux 3D gourmands, notre test d'Asphalt 8 a révélé des résultats bien meilleurs que ce à quoi on s'attendait.

Le SoC ne nuit pas à l’utilisation et le système ne ralentit pas. En navigation, sur les applications de réseaux sociaux ou pour lire des vidéos, tout est fluide ! On prend vite le pli de garder la tablette sous la main pour faire des recherches rapides.

Pas besoin d’acheter une collection d’adaptateurs, on a accès facilement à nombre d'accessoires en USB. Mais, et c’est là où le bât blesse, cette tablette n’est équipée que d’un connecteur micro USB B et non d’un connecteur micro USB Type-C. On aurait préféré cette génération, bien plus résistante, qui équipe aujourd’hui tous les nouveaux périphériques. L'absence de sortie HDMI est aussi regrettable - on a dû compenser avec l'utilisation d'un Chromecast.

Ecran

La Huawei M3 adopte un écran de 10,1 pouces full HD (1920x1200) avec dalle IPS. Une définition raisonnable mais pas exceptionnelle, plutôt adaptée à une consommation classique de vidéos et de contenus web. On est gênés par le format 16:10 et ses bandes noires lors de la lecture de vidéos, mais ça reste plus lisible que l'horrible format 4:3.

L'écran est globalement de bonne facture avec un bon rendu des couleurs et une gestion automatique rapide et efficace de la luminosité. Déception sur l'utilisation en extérieur : les reflets rendent la lecture très compliquée, voire impossible. Et si vous avez le malheur de poser vos doigts sur l’écran, c’est le drame… Les traces achèvent de rendre la tablette inutilisable en extérieur. Dommage, pour une tablette tactile !

Interface

Huawei a intégré sa surcouche propriétaire EMUI 5.1. Sans être gênante, elle n’apporte pas grand chose (comme la plupart des surcouches). On se demande toujours pourquoi les constructeurs s’entêtent à prendre du temps et investir des ressources dans le développement de nouvelles interfaces.

Autonomie

La batterie de 6600 mAh est largement suffisante pour faire un voyage en avion ou l’utiliser durant une journée. Le combo Snapdragon 435 et écran full HD s'avère gagnant sur ce point, la tablette pouvant rester plusieurs jours en veille sans aucun problème.

Audio

Huawei a intégré quatre haut-parleurs stéréo Harman Kardon, qui produisent un son plutôt flatteur avec une certaine chaleur à puissance modérée. Le système sonore atteint quand même ses limites et sature si on pousse le son un peu trop loin. Parfait pour regarder une vidéo en ligne avec des amis, un peu moins pour se mettre un concert en fond sonore.

Photos

On va être brefs : la M3 Lite n’est pas faite pour prendre des photos. Ses deux capteurs 8 Mpx (un frontal et un dorsal) permettent le strict minimum. C'est suffisant pour faire de la visioconférence et dépanner quand on n'a pas son smartphone sous la main, et ça devrait couvrir l'essentiel des besoins en photo/vidéo avec une tablette.

Test audio et multimédia avec Plex et Google Play Music

Les caractéristiques de la M3 Lite 10.1", bien que limitées pour certains usages, en font le compagnon idéal pour la consommation de contenus multimédia. Ni une, ni deux : direction le Store pour installer Plex (même si on lui préfère Kodi) afin de tester la tablette en conditions réelles.

L’interface se lance et après s'être identifié, on accède à la bibliothèque serveur. Pas d'accroc, pas de gêne, tout est fluide. L'essayer c'est l'adopter : on a très vite remplacé le PC par la M3 Lite pour regarder des séries et films dans toutes les pièces de la maison. Pour les trajets hors du domicile, la puce 4G prend tout son sens. Plex transcode les vidéos qui ne sont pas synchronisées avec la tablette. La tablette n'a cependant pas été conçue pour ce genre d'usage nomade, sa taille étant un peu trop importante pour être vraiment à l'aise en mouvement.

Côté Google Play Music, le constat est similaire en mobilité. La tablette de Huawei fonctionne bien et offre une bonne qualité sonore avec un casque et le SWS activé.

Verdict

La MediaPad M3 Lite offre un bon rapport qualité/prix pour un produit lancé sur un marché assez boudé. C’est une tablette parfaite pour les utilisateurs occasionnels qui veulent lire du contenu multimédia et naviguer sur internet. Elle fait ce qu’on lui demande de manière efficace, sans apporter d'innovation. Mais a-t-on réellement besoin de plus ?
La note Clubic
Design
Photo et vidéo
Audio
Interface
Autonomie
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Matériaux de bonne facture
  • Bonne réactivité
  • Les fonctionnalités additionnelles du lecteur d'empreintes
Les moins
  • L'écran marque beaucoup trop vite
  • Le format 16:10 au lieu de 16:9
  • la qualité photo et vidéo