LG G6 : le Smartphone tant attendu de LG

Présenté en mars 2017 lors du Mobile World Congress, le LG G6 était attendu avec impatience et a fait couler beaucoup d’encre. Le voici enfin disponible à la vente, mais tout le monde n’est pas satisfait. 32 Go de mémoire, puce Snapdragon 821 : le LG G6 tient-il la route face à ses tout derniers concurrents ?

Élégant et maniable

Le téléphone est très agréable au regard : on sent que la firme coréenne a beaucoup travaillé son look. Les bords sont très fins et maximisent la taille de l’écran par rapport à la largeur du téléphone. Très compact, le G6 mesure 148,9 × 71,9 × 7,9 mm, pour un bel écran de 5,7 pouces. Ce format offre une très bonne tenue en main.

Le dos du téléphone est recouvert d’un solide verre Gorilla Glass 5. Cette face arrière est équipée de deux capteurs photo ainsi que d’un capteur d’empreintes digitales circulaire, situé au milieu en haut du téléphone. Tout en bas, on trouve un logo G6 métallisé du plus bel effet.

Un processeur qui se défend

La question que tout le monde se pose : que vaut le processeur Snapdragon 821 du G6 ? Beaucoup ont reproché à la firme de ne pas opter pour un Snapdragon 835, comme le Samsung Galaxy S8. Les théories sur les raisons qui ont poussé LG à utiliser un processeur de 2016 sont d’ailleurs nombreuses (agenda de production chargé, rumeurs de pénurie du 835…). Que les détracteurs soient rassurés : épaulé par 4 Go de RAM et une puce graphique Qualcomm Adreno 530, le processeur offre une expérience très fluide dans tout type d’utilisation.

La plupart des applications et jeux tourneront sans aucun problème sur le téléphone, même les plus récents. Les derniers jeux ne seront cependant pas aussi fluides qu’avec des Smartphones possédant des processeurs plus puissants, comme le Huawei P10. N’oubliez pas de désactiver la fonction « Économiseur de la batterie dans les jeux » lorsque vous utilisez les jeux utilisant le plus d’énergie : ils consommeront plus de batterie mais gagneront en fluidité. On regrettera ses faibles 32 Go de stockage, pouvant quand même être étendus avec une carte microSD.

Un écran IPS haut de gamme

Pour ce modèle encore, LG reste sur la technologie IPS. La dalle de 5,7 pouces possède une définition de 1 440 × 2 880 px, pour une magnifique résolution de 564 points par pouce. Avec une excellente luminosité et de très beaux contrastes, l’écran ne déçoit pas, et est largement au-dessus des LCD habituels. Bien sûr, beaucoup diront que la qualité et les contrastes ne valent pas ceux des dernières dalles Oled.

On s’étonnera que le constructeur ait choisi un verre Gorilla Glass 3 pour protéger la dalle de l’écran alors que son grand frère, le Gorilla Glass 5, est utilisé pour couvrir le dos de l’appareil.

Un des meilleurs appareils photo à ce jour

Exit les capteurs de 8 et 16 Mpx du LG G5 : pour son nouveau modèle la firme coréenne les met sur un pied d’égalité, les deux capteurs faisant désormais 13 Mpx chacun. Comme précédemment, les deux focales différentes permettent de prendre des photos sur un plan resserré comme en grand-angle (125°). Avec une grande lumière, les photos sont tout simplement superbes. Et dans la pnombre ? Idem. LG a tenu le pari de proposer un appareil photo capable de prendre des sublimes clichés en basse lumière.


Côté vidéo, la qualité est très bonne (4K), et bien aidée par une puissante stabilisation optique.

L’avènement du multitche

Le ratio 18:9 de l’écran rappelle un peu celui du Galaxy S8 (18,5:9). La plupart des contenus vidéo et de nombreux jeux étant actuellement au format 16:9, des barres noires apparaissent sur le côté de l’écran. Comme pour le S8, le principal attrait de cette taille d’écran est le multitasking. On peut ainsi faire apparaître les fenêtres de deux applications en même temps, voire déplacer le séparateur pour donner plus de place à l’une ou l’autre. Regarder une vidéo YouTube tout en chattant sur votre app préférée ne posera plus aucun problème.

A noter :Le LG G6 est étanche (norme IP68), et il résiste aussi bien à la poussière qu’à l’eau – 30 minutes, jusqu’à 1,5 m de profondeur. Pas de souci pour l’utiliser à la piscine ou dans sa salle de bain.

Une autonomie très correcte

Avec des Smartphones de plus en plus puissants, l’autonomie est l’un des plus gros défis des modèles haut de gamme. La batterie est passée de 2 800 mAh pour le G5 à un très honnête 3 300 mAh pour le G6. Cette dernière est plutôt bien utilisée par le téléphone, surtout en prenant en compte son écran IPS, plus gourmand en énergie qu’un Oled. En pratique, le téléphone tiendra facilement une journée, mais à moins d’une utilisation ascétique la batterie atteindra difficilement les deux jours. L’USB Type-C et son chargeur rapide, vendu avec le téléphone, permettent heureusement de recharger la batterie en une heure et demie.

Réseau et caractéristiques

Le LG G6 est fort heureusement compatible avec toutes les bandes 4G. Il est aussi à la pointe de la technologie pour le Wi-Fi (802.11 a/b/g/n/ac) et le Bluetooth (4.2). Il est aussi équipé de l’USB Type-C, d’un gyroscope et de la technologie NFC. Son DAS élevé de 1,12 W/kg est un peu décevant.

La première partie de 2017 aura été chargée en annonces et en sorties de Smartphones. Le LG G6, en boutique trois mois après sa présentation, ne laisse personne indifférent et continuera de faire parler de lui. Malgré son processeur et son écran IPS, il arrive à proposer une expérience utilisateur aussi bonne que ses principaux concurrents. Seuls les joueurs avides de faire tourner les derniers jeux dans les meilleures conditions y trouveront à redire. Côté photo, en revanche, le G6 devance la plupart des Smartphones, et nombreux sont les amateurs qui devraient craquer pour lui. Proposé à un tarif public de 679,79 €, le LG G6 se trouve presque à mi-chemin entre le prix du Huawei P10 et celui du Galaxy S8 de Samsung. Nul doute qu’il trouvera son public.
La note Clubic
Autonomie
Finition
Qualité photo
Les plus
  • Smartphone entièrement étanche
  • Excellent appareil photo, même en faible luminosité
  • Des photos grand angle qui changent la donne
Les moins
  • Ecrann LCD IPS plutôt qu'un OLED
  • Un verre Gorilla Glass 3, un peu trop sensible aux rayures
  • Processeur moins performant que celui des concurrents