Test produit : Huawei P10

Huawei continue de faire sa place chez les premiums

Le constructeur chinois a fait ses preuves, et les modèles Huawei sont désormais presque aussi attendus que ceux de Sony ou Samsung. Le P10 n’a pas déçu et était l’une des sensations au Mobile World Congress 2017 de Barcelone. Huawei dévoile un nouveau téléphone haut de gamme, prêt à concurrencer les derniers Smartphones du marché.

Une prise en main agréable

Avec son format élancé et ses angles arrondis, moins aigus que ceux du P9, le Huawei P10 se dote d’un design élégant et harmonieux. Le dos métallique est toujours bienvenu, mais le revêtement est ici un peu fragile, et de petites rayures risquent d’apparaître à l’usage. Les dimensions du P10 – 145,3 x 69,3 x 6,98 mm – et son poids – 145 g – le rendent agréable et facile à tenir.

Un téléphone puissant et très fluide

Le nouveau Huawei a bien sa place parmi les téléphones premiums, ses belles caractéristiques parlent pour lui. Muni d’Android 7.0, le Smartphone tourne avec un vigoureux processeur HiSilicon Kirin 960 huit cœurs à 2,4 GHz, supporté par 4 Go de RAM, et 64 Go d’espace de stockage. Cet agencement offre une très grande fluidité permettant à sa puce graphique, l’impressionnante ARM Mali-G71 MP8, de donner toute la mesure de sa puissance. Petit bémol, l’appareil a tendance à chauffer quand il est trop longuement sollicité. On regrettera aussi son DAS de 0,96 W/kg.

Huawei reste abonné au LCD

La dalle du Huawei P10 est un LTPS LCD. Le constructeur a donc de nouveau choisi la technologie IPS, comme pour le P9. La taille de l’écran est cependant réduite à 5,1 pouces, alors que la définition – Full HD, 1 920 x 1 080 px – reste la même. Si la qualité est sur certains points en dessous des derniers écrans OLED, l’écran reste excellent. Ses 432 ppp de résolution offrent une lecture magnifique de tous les contenus, accompagnée d’une excellente luminosité et d’un bon contraste. Côté protection, un verre Gorilla Glass 5 recouvre l’écran et le protège des marques et griffures.

De belles photos en noir et blanc

Comme pour le modèle précédent, l'appareil photo est signé Leica. Le Huawei P10, tout comme le Mate 9 avant lui, est équipé de deux objectifs arrière, un 12 Mpx RGB et un 20 Mpx monochrome, travaillant de concert pour donner plus de profondeur au champ. Par ailleurs, des améliorations ont été apportées au logiciel. Les photos de jour sont nettes et très colorées, et l’objectif monochrome donne de magnifiques clichés en noir et blanc. Seule ombre au tableau, l'appareil est encore une fois décevant en basse lumière, un problème que rencontrent de nombreux Smartphones.
Pour les amateurs de selfies, le capteur avant de 8 Mpx devrait se montrer très satisfaisant. Le mode portrait développé par Huawei s’utilise aussi bien avec les capteurs arrière qu’avec ce capteur frontal, et permet de prendre de très belles images. Pour les vidéos, le capteur principal offre une belle définition de 3 840 x 2 160 px, et le capteur frontal un 1 920 x 1 080 px plus qu’honorable.

Une batterie convenable

Si le fabricant a boosté la batterie du nouveau téléphone pour atteindre un beau 3 200 mAh, l’autonomie n’est toujours pas aussi élevée qu’on aurait pu le souhaiter. Le P10 tiendra facilement une journée, voire une journée et demi, mais même en se limitant, on arrivera difficilement à tenir les deux jours. Heureusement, avec la recharge rapide permise par l’USB Type-C, le Huawei P10 ne prendra seulement qu’une heure et demi pour se recharger complètement.

Un lecteur d’empreintes très pratique

Le lecteur d’empreintes digitales, devenu en très peu de temps une spécificité quasi obligatoire des Smartphones, est évidemment présent sur le P10. Nouveauté, il est cette fois situé en façade, sous l'écran, et non plus à l'arrière de l’appareil. Ce changement mineur a son intérêt : le capteur est plus accessible, en particulier quand le téléphone est posé. Autre bonne nouvelle, le capteur du dernier né de Huawei est particulièrement rapide, et débloque l’appareil aussitôt le doigt posé sur sa surface.

Le capteur d’empreintes est aussi un bouton tactile pouvant être configuré pour remplir différents rôles. On pourra dédier des actions à un appui court, un appui long ou au glissement du doigt sur le bouton.

Bien servi côté réseau et connectique

Pas de souci côté bandes GSM, ce portable 4G est compatible avec toutes les fréquences françaises. L’appareil possède la norme Wi-Fi 802.11ac, le Bluetooth 4.2, et utilise la technologie NFC. La batterie 3 200 mAh est non amovible et, comme vu plus haut, se recharge en une heure avec le chargeur USB Type-C. Côté mémoire, aux 64 Go internes peuvent s’ajouter des cartes microSD, microSDHC ou microSDXC. Et pour finir, au niveau de l’étanchéité, le constructeur n’a, semble-t-il, rien prévu.

Ce nouveau de modèle de Huawei est la suite logique du P9. Le design est adouci et amélioré, les performances sont augmentées, et de petites nouveautés sont apportées pour satisfaire les utilisateurs, comme le nouveau capteur d’empreintes. Certains points sont encore à améliorer, mais ce P10 est capable de tenir tête aux derniers modèles de Sony, LG ou encore Apple sur de nombreux points. À 599 €, son prix est sensiblement inférieur à ceux des flagships des leaders du marché, il saura donc séduire les utilisateurs prêts à faire un léger compromis.
La note Clubic
Les plus
  • Moins cher que la plupart de ses concurrents
  • De très belles photos en couleur et en noir et blanc
  • Le capteur d'empreintes à l'avant du téléphone
Les moins