Sea of Thieves : que penser du jeu phénomène dont tout le monde parle ?

La note Clubic
Les plus
  • Le côté "jeu de pirates" forcément jouissif
  • Les chasses aux trésors
  • La navigation, simple mais exigeante
  • Section sonore au top
  • Quelques environnements d'une beauté renversante
Les moins
  • Les quêtes très répétitives
  • Le système de combat basique (pour ne pas dire naze)
  • Joueurs solitaires s'abstenir !
  • Un sérieux manque de contenu et de profondeur quand même...
  • Un fun qui repose beaucoup (trop) sur les compagnons d'aventure
  • Quelques environnements d'une pauvreté renversante
  • Pas mal de bugs encore...
Attendu de longue date, le dernier bébé de Rare, Sea of Thieves, est enfin disponible. Pour une expérience de piraterie inoubliable ? Oui et non en fait... Découvrez notre test de Sea of Thieves !

L'appel du large dans Sea of Thieves

Parce que l'on a tous un jour ou l'autre rêvé (plus ou moins secrètement) de voguer sur les flots en se prenant pour un flibustier, Microsoft lance enfin sur Xbox One et Windows 10 son très ambitieux Sea of Thieves. Un jeu développé par le studio Rare, déjà responsable pour le compte de Microsoft de Kameo ou encore Viva Pinata, mais que d'autres connaissent également pour Banjo & Kazooie, Goldeneye 64, Perfect Dark ou encore Conker's Bad Fur Day sur Nintendo 64. Pour le géant américain, Sea of Thieves est un titre (très) important pour la ludothèque de la Xbox One en 2018 et outre sa disponibilité en boutiques, le jeu est également proposé via le Xbox Game Pass. Les abonnés au service de Microsoft peuvent donc prétendre "gratuitement" à ce Sea of Thieves. A cela s'ajoute une offre permettant d'obtenir Sea of Thieves gratuitement pour l'achat d'une Xbox One X, sans oublier un bundle avec la Xbox One S. Autant dire que Microsoft met le paquet pour voir naviguer un maximum de joueurs sur ses eaux.

Concrètement, Sea of Thieves démarre dans une petite taverne, qui sera le point de départ de chaque partie. Un lieu qui permettra de retrouver son équipage, même si Sea of Thieves permet parfaitement au flibustier solitaire de naviguer en solo s'il le souhaite. A ce sujet, il est important de préciser que sans abonnement Xbox Live Gold, Sea of Thieves ne peut être lancé, y compris pour jouer en solo. Le monde imaginé par Rare est relativement vaste, avec une soixantaine de petites iles à atteindre évidemment via un galion qu'il faudra savoir manoeuvrer seul et/ou en équipe. Dans les avant-postes, les joueurs peuvent obtenir diverses missions, et le but sera de dénicher un maximum de trésors, avant de rapporter le tout dans un avant-poste, ce qui permettra de remplir sa bourse d'or, mais aussi de gonfler le niveau de réputation des pirates afin d'atteindre (un jour peut-être) le rang de Légende.

Au total, ce sont trois guildes qui vont proposer diverses missions dans ce Sea of Thieves : les Collectionneurs d'Or, l'Ordre des Âmes et les Marchands. Les missions de la première guilde consisteront en général à retrouver des trésors sur différents pans de la map. Ces missions sont plutôt réussies dans l'ensemble, avec des énigmes parfois très joliment menées, qui font appel à la logique des joueurs, mais aussi à leur entraide, sans oublier un sens de l'orientation primordial. La seconde guilde, baptisée Ordre des Âmes, propose des missions qui consisteront à décimer des armées de squelettes, et en particulier leur capitaine avant de récupérer son crâne. Des missions plus "bourrines", avec des combats pas forcément folichons au final... Enfin, la guilde des Marchands demandera aux joueurs de récupérer divers objets/animaux, et les ramener à un endroit défini avant une date limite.

Les premiers instants de la peur...

On ne va pas se mentir... les premières parties de ce Sea of Thieves risquent de décontenancer plus d'un pirate en devenir. En effet, ceux qui pensaient se lancer dans un semblant de MMO ou dans un FPS doté d'une histoire haletante vont vite déchanter. D'une part, le jeu laisse le joueur totalement libre de ses actions, ne proposant presque aucune indication de départ, si bien que les joueurs les moins patients risquent de ne même pas comprendre/savoir comment lancer une quête...

Concernant les missions, elles sont donc réparties en trois catégories... et c'est tout. Que l'on joue en solo ou en escouade, le but de Sea of Thieves sera globalement le même à chaque fois, à savoir accomplir une mission pour engranger un peu d'or et de réputation. Pas de leveling, pas de scénario, pas de variations spectaculaires au fil du jeu, ni même de récompense particulière... autant dire que les premiers instants de jeu sont très (très) délicats. Les gains de réputation et d'or permettront de s'offrir de nouveaux costumes, ou déverrouiller certaines quêtes. Et pis c'est tout !

Heureusement, Sea of Thieves peut compter sur son côté convivial pour tenir en haleine les joueurs. En effet, à 2, 3 ou 4 pirates, l'expérience devient nettement plus amusante, à défaut de réellement gagner en intérêt. Les joueurs vont devoir faire preuve d'une vraie coordination pour manoeuvrer leur embarcation, sans oublier une communication sans faille, et on parvient alors parfois à apercevoir au loin le côté "épique" recherché par Rare, avec quelques épopées maritimes vraiment très réussies. Chaque escouade se doit de définir clairement les rôles de chacun, avec un joueur à la barre, un autre à la vigie, un autre en charge des canons... Bien sûr, online oblige, on croise parfois le chemin d'autres embarcations, et ce sera alors aux joueurs de décider de croiser le fer, ou bien de faire équipe et se rejoindre à la taverne la plus proche pour partager quelques pintes, et se vomir dessus (véridique) pour sceller cette amitié naissante. Bref, sur sa section sociale, Sea of Thieves est une vraie réussite, avec une ribambelle d'actions et de mécaniques pensées intelligemment pour le multijoueur.

Un nuage en forme de crâne peut ainsi apparaitre dans le ciel de Sea of Thieves. Ce dernier indique l'emplacement d'un trésor légendaire, gardé par une armée de squelettes. Les joueurs sont alors invités à coopérer pour occire les squelettes et leur chef, mais peuvent parfaitement se trahir lorsqu'il s'agit de récupérer le précieux butin. Idem, il est tout à fait possible d'attendre sagement le retour d'un pirate sur un avant-poste, avant de l'abattre froidement, et récupérer son butin. C'est lâche certes, mais efficace.

Bien, mais pas top donc ?

Graphiquement, Sea of Thieves adopte un level design très "Rare", avec des personnages volontairement grossiers, tout comme certains environnements. L'ensemble reste cependant très propre, et à condition d'adhérer un minimum à cette patte artistique originale, le jeu est plutôt agréable d'un point de vue visuel. Toutefois, c'est lors des sorties en mer que le jeu affiche ses plus beaux panoramas, avec une eau d'une beauté renversante, mais aussi quelques effets d'éclairage sensationnels, si bien qu'il n'est pas rare d'observer autour de soi pour apprécier chaque pixel du paysage. A ce sujet, Sea of Thieves est compatible 4K HDR sur Xbox One X, et certains écrans de jeu restent encore imprimés dans le fond de notre rétine. A cela s'ajoute une ambiance sonore elle aussi très travaillée, avec des musiques et des bruitages très réussis, mais également la possibilité pour les joueurs d'ambiancer eux-mêmes un voyage un peu longuet, ou une soirée dans la taverne du coin.

Bref, s'il n'est pas aussi épique (à nos yeux) qu'escompté, ce Sea of Thieves reste malgré tout suffisamment amusant pour enchainer les parties... à condition de jouer en compagnie de quelques amis. En effet, bien que jouable en solo (à condition de disposer d'un compte Xbox Live Gold malgré tout), le jeu n'offre (presque) aucun intérêt à l'adepte des plaisirs solitaires. Ce dernier devra en effet se passer de la plus grosse qualité du jeu, à savoir le côté "camaraderie", et se contenter des défauts comme des quêtes très répétitives, un système de combats basique et même quelques petits bugs. Certes, il sera tout de même fasciné par certains paysages et par l'appel du large, mais Sea of Thieves n'est aucunement pensé pour être joué en solo. Vous voilà prévenus.
Le Verdict (certifié sans grog) de Clubic
Fermement attendu par toute la communauté Xbox, Sea of Thieves va clairement diviser les joueurs. Si certains apprécieront le fait de pouvoir assouvir un rêve de gosse en naviguant (plutôt intelligemment d'ailleurs) sur un galion à la recherche de trésors enfouis avec 3 camarades, d'autres ne verront aucun intérêt à accomplir perpétuellement des quêtes très similaires, dans un environnement parfois sublime en pleine mer, et terriblement cheap sur certaines iles. On ne peut également que pester face à un système de combat très basique et quelques bugs rageants, mais Sea of Thieves brille malgré tout par son ambiance, et quelques excellentes mécaniques collaboratives. Enfin, Sea of Thieves étant taillé pour le multijoueur, les joueurs solitaires ne passeront pas plus de quelques heures (grand maximum) sur le dernier titre de Rare.

Peut-être Rare parviendra-t-il à peaufiner son bébé au fil des mois pour corriger ses errances et lui insuffler le côté épique et surprenant qui lui fait défaut (entre autre), mais en l'état, on vous conseille chaudement de récupérer ce Sea of Thieves via le Xbox Game Pass, ce qui vous permettra en prime d'accéder à une centaine d'autres titres.
La note Clubic
Les plus
  • Le côté "jeu de pirates" forcément jouissif
  • Les chasses aux trésors
  • La navigation, simple mais exigeante
  • Section sonore au top
  • Quelques environnements d'une beauté renversante
Les moins
  • Les quêtes très répétitives
  • Le système de combat basique (pour ne pas dire naze)
  • Joueurs solitaires s'abstenir !
  • Un sérieux manque de contenu et de profondeur quand même...
  • Un fun qui repose beaucoup (trop) sur les compagnons d'aventure
  • Quelques environnements d'une pauvreté renversante
  • Pas mal de bugs encore...
Stéphane Ficca
Publié le 4 avr. 2018