La note Clubic
Les plus
  • Un écran grand format de 6,8"
  • Grande capacité de stockage
  • Nombreux formats pris en charge
Les moins
  • Le poids
  • La plastique autour de l'écran marque rapidement
  • Un prix un peu élevé

Liseuse Kobo Aura H20 : grand format et étanchéi


La marque Kobo dépoussière le secteur des liseuses en proposant un modèle étanche et doté d'un grand écran. La Kobo Aura H20 se veut ainsi innovante pour séduire les amateurs de lecture numérique. Voici tout ce qu'il faut savoir sur la dernière liseuse
Kobo.

Une liseuse prometteuse

Difficile de se démarquer des concurrents dans un secteur aussi balisé que celui des liseuses. Kobo a donc fort à faire pour attirer des acheteurs devenant de plus en plus difficiles à surprendre.

  • un écran plus grand : 6,8 pouces au lieu de 6 en moyenne,
  • une étanchéité à la poussière, au sable et à l'eau : certification IP67 (étanche jusqu'à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes).

Ce dernier point est loin d'être anecdotique pour ceux aimant la lecture autant sur la plage que dans la piscine ou dans leur bain. Kobo marquera ainsi des points auprès d'eux.

Il est à noter que, si la marque communique beaucoup sur cette innovation, elle n'est pas la première à en avoir eu l'idée : l'Aqua de PocketBook propose aussi cette fonctionnalité, quoique moins avancée.

Une prise en main ergonomique

Avec son grand écran de 17 centimètres de diagonale, les dimensions de la Kobo Aura H2O sont forcément plus impressionnantes que celles de ses concurrentes : 179 x 129 x 9,7 mm. Malgré son format géant, on apprécie sa finesse lui conférant une prise en main agréable. Kobo a également eu la bonne idée de donner une forme graphique et assez originale au dos de la liseuse. Celle-ci s'adapte parfaitement à la forme des doigts. Ajoutons à cela un revêtement en gomme qui se révèle très plaisant à l'usage, le tout apportant un vrai confort pendant la lecture.

Les connecteurs (micro-USB et slot SD) sont placés sur une tranche et astucieusement dissimulés sous un capot assurant leur étanchéité. Seul le bouton on/off, lui aussi disposé sur une tranche de l'appareil, reste visible.

Malgré tous ces bons points, deux bémols jettent une ombre sur ce quasi sans-faute :
  • le poids de la liseuse, 233 grammes, qui est évidemment dû à son format maxi, mais qui se fait ressentir lors de lectures prolongées,
  • le plastique autour de l'écran, laissant rapidement apparaître des marques.

Une lecture de jour comme de nuit

Agréable à prendre en main, la Kobo Aura H20 assure également côté affichage. Avec son écran tactile E-Ink HD Carta offrant une haute résolution de 1 430 x 1 080 pixels et 265 ppp, l'affichage se révèle nettement supérieur à celui proposé sur les modèles de la concurrence. De plus, les constructeurs nous ont habitués à un écran gris tirant sur le jaune, mais ici, Kobo nous fait profiter de pages d'une blancheur immaculée quel que soit l'éclairage. C'est beau, net et très proche du confort offert par la lecture papier : difficile de faire mieux !

En ce qui concerne l'éclairage, la Kobo peut être utilisée jour et nuit. La lumière s'active directement via l'écran tactile, tout comme les réglages. Encore un bon point pour Kobo : la liseuse sauvegarde le paramétrage pour afficher au lancement de l'appareil l'éclairage sélectionné lors de la précédente utilisation.

Un écran tactile perfectible

L'Aura H2O mise tout sur le tactile pour la navigation. Celle-ci se révèle assez intuitive et efficace, mais on retrouve le même manque de réactivité déjà constaté sur les anciens modèles de la marque. Il faut ainsi s'y reprendre parfois à plusieurs fois et/ou attendre quelques secondes pour tourner une page ou accéder à un menu. Rien de totalement rédhibitoire, mais force est de constater que les concurrents font mieux sur ce point.

Une liseuse pour les passionnés

Plusieurs outils disponibles sur la liseuse devraient réjouir les lecteurs passionnés et plus encore ceux qui tiennent un blog de lecture. La Kobo Aura H20 permet en effet de partager du contenu directement sur les réseaux sociaux (elle est équipée du Wi-Fi).

Mais c'est véritablement l'outil Reading Life qui séduira ce public. Il donne accès à des statistiques de lecture et récompense les lecteurs avec des badges amusants à collectionner. Il permet également :
  • de sauvegarder les préférences de lecture : taille et choix de la police,
  • de mémoriser l'avancée dans chaque livre,
  • d’accéder à des recommandations de lecture basées sur le profil du lecteur,
  • de gérer et organiser sa bibliothèque d'ebooks.

Côté autonomie, la liseuse peut tenir jusqu'à 2 mois sans être rechargée, soit environ 30 minutes de lecture par jour ou 2 500 pages tournées avant de devoir la brancher. Si des concurrentes comme la PocketBook Touch Lux ou la Kindle Voyage Wi-Fi affichent une autonomie jusqu'à 8 000 pages, cela reste tout de même une performance satisfaisante pour l'Aura H20.

Stockage et formats de livres

La liseuse dispose avec ses 4 Go de mémoire d’une belle capacité de stockage pouvant atteindre jusqu'à 3 000 ebooks.

Plusieurs formats sont pris en charge, pour ne pas dire tous à l'exception du format réservé à Amazon (AZW). Les amateurs de BD et comics seront également comblés, puisque l'Aura H2O est capable de lire les formats CBZ et CBR. Là encore, une petite ombre vient ternir l'ensemble, même si seule une partie du public est concernée : l'absence de sortie audio empêchant d'écouter des audio books.

La Kobo Aura H2O ne manque vraiment pas d'atouts, elle a tout pour plaire aux lecteurs boulimiques ou occasionnels. Seuls quelques petits défauts sont à noter, des défauts que l'on pardonnerait sans hésitation si la liseuse n'était pas proposée à un prix si élevé (179,99 € sur le site du constructeur lors de sa sortie).
La note Clubic
Les plus
  • Un écran grand format de 6,8"
  • Grande capacité de stockage
  • Nombreux formats pris en charge
Les moins
  • Le poids
  • La plastique autour de l'écran marque rapidement
  • Un prix un peu élevé