Espace membre :
flechePublicité
  • Windows To Go : lancer Windows 8 depuis une clé USB


    Publié le 16 septembre 2011 par Alexandre Laurent dans les catégories Windows 8 et Windows Build


    Windows To Go : lancer Windows 8 depuis une clé USB
    Avec Windows To Go, Microsoft proposera aux entreprises de doter leurs employés de clés USB embarquant une installation exécutable de Windows 8. Quelle que soit la machine qui lui sert d'hôte, l'utilisateur conserve donc avec lui son environnement de travail.

    Si les environnements portables n'ont rien de nouveau, c'est la première fois que Microsoft entreprend de faire fonctionner une installation complète de Windows depuis une clé (ou un disque dur) USB. Réservée aux entreprises, la fonction Windows To Go permettra en effet de déployer sur des clés USB une image complète, éventuellement enrichie de logiciels tiers, de Windows 8. S'il est paramétré pour démarrer à partir d'un port USB, l'ordinateur dans lequel la clé est branchée amorcera alors automatiquement le système contenu par cette dernière. Il est logiquement conseillé de faire appel à des périphériques USB 3.0, afin que la bande passante ne soit pas un frein trop important aux performances du système.

    Depuis ce Windows 8 portable, on accède à l'intégralité des ressources matérielles de la machine, ce qui signifie que l'on peut utiliser lecteur optique, liaison réseau, webcam, écran tactile et autres périphériques comme si l'on exécutait directement le système hôte. Le seul composant qui n'est pas accessible est le disque dur de l'ordinateur concerné. Celui-ci est en effet « déconnecté », afin que l'utilisateur d'un jour ne puisse pas en modifier le contenu.

    Windows To Go

    Ici Windows 8 est exécuté en mode Windows To Go depuis une clé USB 32 Go

    En mode Windows To Go, c'est donc la clé USB qui apparaît comme la partition système au sein du Poste de travail. Une fois sa session de travail achevée, il n'y a qu'à lancer normalement l'extinction du système et à en retirer sa clé pour pouvoir aller l'utiliser ailleurs. Les éventuels documents, préférences ou historiques sont bien entendus conservés. En cas de retrait impromptu de la clé, le système est immédiatement gelé. L'utilisateur a alors 60 secondes pour la rebrancher et faire repartir le système. S'il ne le fait pas, la machine s'éteint automatiquement.

    Ce Windows portable s'adresse donc à tous les professionnels amenés à côtoyer régulièrement des machines dont l'usage ne leur est pas exclusivement dévolu.

    Microsoft indique avoir optimisé ses piles dédiées à la gestion de l'USB 2.0 et 3.0 pour être en mesure de proposer ce nouveau scénario, notamment pour pouvoir gérer simplement la phase de démarrage, autoriser la mise en veille et gérer correctement la mémoire virtuelle.

    Les prérequis techniques préconiseront vraisemblablement l'installation sur des clés d'une capacité minimale de 32 Go. La clé proprement dite embarque quant à elle deux partitions. La première, d'environ 300 Mo et formatée en FAT32, embarque deux zones d'amorçage (MBR) spécifiques, l'une gérant les BIOS traditionnels tandis que l'autre est réservée à l'UEFI. La partition principale, qui embarque donc le système et les données utilisateurs, est quant à elle formatée en NTFS. Microsoft assure que son système portable fonctionnera sur les machines munies d'une protection Bitlocker.

    Windows To Go

    Le système commence par installer les pilotes nécessaires à la gestion de la machine

    Pour profiter de Windows To Go, il faudra logiquement paramétrer soi-même le BIOS de la machine concernée pour qu'elle prenne en compte le port USB dans la séquence de démarrage. Microsoft promet toutefois que les entreprises qui font appel à ses outils de déploiement pourront profiter d'une option dédiée, directement accessible depuis le poste de travail, permettant de signaler au BIOS que si une clé Windows To Go est détectée, il doit la prendre en compte avant le disque dur.

    Lorsqu'il est connecté pour la première fois à une machine, ce Windows 8 portable doit commencer par installer les pilotes nécessaires (comme dans le cas d'une installation standard). Pour que le processus n'ait pas à être répété à chaque fois, Microsoft explique que les machines qui sortiront avec Windows 8 pourront être identifiées au moyen d'un identifiant unique situé au niveau firmware, le SMBIOS UDID. Windows To Go saura se souvenir de cet identifiant, ce qui permettra, lorsqu'on revient sur la machine en question, de ne charger que les pilotes nécessaires.

    Microsoft n'a pour l'instant pas précisé quelles seraient les licences associées à ce nouveau « Windows 8 portable ».

    Commentaires des lecteurs

    _
     
    le 16 Sept. 11 à 01h04
    Edition
      
    Vraiment très prometteur!
     
    le 16 Sept. 11 à 01h20
    Edition
      
    Très intéressant. C'est un peu similaire aux distributions Linux munies de la fonction "live persistent" si je ne me trompe pas.
    Edité le 16/09/2011 à 01:23
     
    le 16 Sept. 11 à 01h25
    Edition
      
    Testé rapidement (cf. la capture), ça fonctionne très bien là avec la dev preview. Effectivement, très prometteur. Me demande combien de temps il faudra pour que des petits malins trouvent comment rendre cette fonction accessible à tous, hors entreprise :P
     
    le 16 Sept. 11 à 01h33
    Edition
      
    Alex ??

    Pour les partitions je sais comment on fait mais pour l'installation de win8 sur clé, ça se passe comment ?

    Vous pourriez me donnez la procédure svp .
     
    le 16 Sept. 11 à 01h37
    Edition
      
    Si tu veux installer Win8 sur ta machine à partir d'une clé USB, suis la procédure donnée ici : liliputing.com...

    Si tu veux faire ce qui est évoqué dans cet article, soit un "live windows", ça n'est pas possible aujourd'hui.
     
    le 16 Sept. 11 à 01h41
    Edition
      
    e seul composant qui n'est pas accessible est le disque dur de l'ordinateur concerné. Celui-ci est en effet « déconnecté », afin que l'utilisateur d'un jour ne puisse pas en modifier le contenu.

    La suite sur Clubic.com : Windows Build : Toute l’actualité avec Clubic www.clubic.com...
    Informatique et high tech
    Ca pour le coup... c'est un peu con. si tu as accès au pc portable tu as accès au disque dur, ça me semble assez cohérent. Bha pas là
     
    le 16 Sept. 11 à 01h44
    Edition
      
    Microsoft en mode jecopieLinux !!! Grrrrrrrrrrrrrr
     
    le 16 Sept. 11 à 01h46
    Edition
      
    Proutie66 a écrit:

    Ca pour le coup... c'est un peu con. si tu as accès au pc portable tu as accès au disque dur, ça me semble assez cohérent. Bha pas là

    Ca a aussi son intérêt : confidentialité des données sauvegardées et isolation totale des deux systèmes. Par contre, ça empêche les interactions / transferts de données, effectivement. Perso je trouve qu'ils ont fait un bon choix (n'oublions pas qu'ils visent l'entreprise ici), mais ça peut se discuter.
     
    le 16 Sept. 11 à 01h47
    Edition
    Message intéressant
      
    germemiguel a écrit:
    Microsoft en mode jecopieLinux !!! Grrrrrrrrrrrrrr
    Ah bon sous prétexte que ça existait sous Linux, cette fonctionnalité est cantonnée pour toujours à Linux???
     
    le 16 Sept. 11 à 01h48
    Edition
      
    @Alex

    C'est un live de win que j'aurais voulu, merci quand même.

    Pour l'instant win8 est installé sur VHD ( disque dur virtuel), fonction que l'on retrouve dans le gestionnaire de disque sous win7, à partir d'une clé usb bien sur.

    Tant pis, j'attendrai...
    Edité le 16/09/2011 à 01:49
     
    le 16 Sept. 11 à 01h56
    Edition
      
    Proutie66 a écrit:
    e seul composant qui n'est pas accessible est le disque dur de l'ordinateur concerné. Celui-ci est en effet « déconnecté », afin que l'utilisateur d'un jour ne puisse pas en modifier le contenu.

    La suite sur Clubic.com : Windows Build : Toute l’actualité avec Clubic www.clubic.com...
    Informatique et high tech
    Ca pour le coup... c'est un peu con. si tu as accès au pc portable tu as accès au disque dur, ça me semble assez cohérent. Bha pas là
    Un pro qui utilise sa clé usb chez un client (particulier ou entreprise) pour une raison ou une autre n'a pas forcement besoin d'avoir accès au disque dur du PC, au moins ça garantie dans une certaine mesure la confidentialité des données.
    Le nombre de techniciens qui s'amusent à se balader sur le DD des clients, mater les photos, vidéos et compagnie... dès qu'un PC passe dans les ateliers...
     
    le 16 Sept. 11 à 01h57
    Edition
      
    germemiguel a écrit:
    Microsoft en mode jecopieLinux !!! Grrrrrrrrrrrrrr
    Je trouve cela plutôt flatteur au contraire. Cela montre que GNU/Linux est encore une fois en avance sur beaucoup de domaines
     
    le 16 Sept. 11 à 02h05
    Edition
      
    Dokupon a écrit:
    Proutie66 a écrit:
    e seul composant qui n'est pas accessible est le disque dur de l'ordinateur concerné. Celui-ci est en effet « déconnecté », afin que l'utilisateur d'un jour ne puisse pas en modifier le contenu.

    La suite sur Clubic.com : Windows Build : Toute l’actualité avec Clubic www.clubic.com...
    Informatique et high tech
    Ca pour le coup... c'est un peu con. si tu as accès au pc portable tu as accès au disque dur, ça me semble assez cohérent. Bha pas là
    Un pro qui utilise sa clé usb chez un client (particulier ou entreprise) pour une raison ou une autre n'a pas forcement besoin d'avoir accès au disque dur du PC, au moins ça garantie dans une certaine mesure la confidentialité des données.
    Le nombre de techniciens qui s'amusent à se balader sur le DD des clients, mater les photos, vidéos et compagnie... dès qu'un PC passe dans les ateliers...

    Et tu crois que là ça sera différent ? Honnêtement ?
    S'il passe dans un atelier comme tu dis, pourquoi s'ennuyer à utiliser cette clé usb plus qu'une live ubuntu qui elle permet de faire ce qu'on veut par exemple ?
    Ensuite, je ne suis pas sûr qu'autant font ça comme tu dis.. déjà pas trop le temps et surtout ,osef total. Ouais, il doit y avoir du porno, ouais, il doit y avoir des contenus droits d'auteurs, et ? Au bout d'un moment il s'en fiche.
     
    Message supprimé le 16/09/2011 à 04:19 pour le motif suivant : Message à caractère publicitaire.
     
    le 16 Sept. 11 à 03h32
    Edition
      
    Ca a aussi son intérêt : confidentialité des données sauvegardées et isolation totale des deux systèmes. Par contre, ça empêche les interactions / transferts de données, effectivement. Perso je trouve qu'ils ont fait un bon choix (n'oublions pas qu'ils visent l'entreprise ici), mais ça peut se discuter.


    Moi je vais surement m'en faire une pour bosser une clé comme ça, j'avoue c'est bien pratique, même si effectivement un live boot de n'importe quel distrib linux, ou un hiren boot, sera plus rapide et plus complet pour dépanner.

    Sinon le coup des drivers charger dans le bios, moi je le vois plus comme un moyen pour microsoft de faire encore plus de vente forcée. Et puis niveau sécurité je trouve pas ça rassurant... Faut changer de carte mère en gros pour être sur que le pc est sein. Et sur portable j'imagine bien la galère.
     
    le 16 Sept. 11 à 04h01
    Edition
      
    L'occasion pour moi de glisser une profonde quenelle ... : Je fais ça depuis longtemps avec mon petit XP ancestral qui fait de moi un squelette de l'informatique. Une petite image système et on n'en parle plus.
     
    le 16 Sept. 11 à 07h33
    Edition
      
    germemiguel a écrit:
    Microsoft en mode jecopieLinux !!! Grrrrrrrrrrrrrr

    C'est vrai, avec la ressemblance que s'efforcent les distib a mettre en place, on ne sait plus qui copie l'autre
     
    le 16 Sept. 11 à 08h01
    Edition
      
    Pour avoir essayé d'installer une version de Linux sur une clé USB (et ça vaudra aussi pour windows pour les mêmes raisons), c'est une vraie galère : La mémoire flash est lente en écriture, et une simple mise à jour du système prend une plombe. Utiliser un petit disque externe 3.5" pour cet usage même si c'est un peu plus gros est bien plus sensé (et on ne risque pas de manquer de place). En outre, qui a envie d'avoir tout ses fichiers de boulot sur un support fragile à la merci du premier choc ou passage en machine ?
     
    le 16 Sept. 11 à 08h04
    Edition
      
    Waaah, c'est des esprits novateurs chez Microsoft! Après avoir "révolutionné" leur interface avec une copie de leur interface pour smartphone, ils vont *tout changer*, innover et créer en mettant à disposition une toute nouvelle invention, le LiveUSB! Hein... quoi...comment? On me dit dans l'oreillette que le monde du libre faisait déjà ça depuis une éternité...Y'a pas à dire, sont forts chez tosoft.

    J'attends donc qu'une chose: combien de temps ça va mettre avant que ce système de clé USB bootable se mette à servir d'agent infectueux pour virus windows.
     
     
    Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte clubic.com ou Facebook Connect

  • Les bons plans !

     
  • Tester mon éligibilité ADSL et Fibre

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité