CES 2016 : Panasonic fait passer son Travel Zoom au capteur 1 pouce

Cette année, Panasonic célèbre le dixième anniversaire de sa gamme Travel Zoom, longtemps copiée, finalement égalée mais qui figure toujours parmi les meilleures du genre. Pour marquer le coup et montrer qu'il est toujours le pionnier, Panasonic a décidé de sortir un TZ100 qui troque un peu de sa polyvalence optique pour gagner en taille de capteur : autrement dit, le premier zoom 10 X compact avec un capteur de 1 pouce !

En 10 ans, les TZ ont connu de nombreuses évolutions successives. Le zoom s'est allongé progressivement (la plage a tout de même triplé sur la durée), la résolution s'est accrue (de 5 mégapixels à 18), le mode vidéo s'est amélioré, des fonctions sont apparues (Wi-Fi, GPS), etc. Mais une chose pourtant cruciale n'a pas changé ou presque : la taille physique du capteur. Les TZ sont longtemps restés en 1 / 2,5 pouce, puis 1 / 2,33 pouce et aujourd'hui 1 / 2,3 pouce sur le nouveau TZ80. Entre parenthèse, il s'agit d'une sorte de TZ70 un brin vitaminé (vidéo 4K et capteur 18 mégapixels essentiellement). 2016 deviendra donc l'année de la rupture dans la saga Travel Zoom, grâce au TZ100 et son capteur 1 pouce.

01a4000008300334-photo-panatz100-0.jpg
01a4000008300336-photo-panatz100-2.jpg

Dans un gabarit à peine plus épais que le TZ80 (112 x 64 x 38 mm), le TZ100 (111 x 65 x 44 mm) propose donc un dosage entre polyvalence et qualité d'image différent de d'habitude, et à nos yeux bien plus intéressant. Le zoom revient à un transtandard plus raisonnable de 25 - 250 mm, avec des ouvertures certes quelconques (f:2,8-5,9) mais pas pires que la moyenne. Bien sûr, on retrouve la stabilisation optique et la signature Leica qui ont fait la marque de fabrique de Panasonic. De quoi couvrir la plupart des cas de figure, avec un peu moins de folie "paparazziesque" qu'un zoom 30 X mais ce que l'utilisateur gagne en retour mérite bien ce compris.

Le TZ100 hérite en effet du capteur MOS 1 pouce de 20,1 mégapixels issu du bridge FZ1000, ainsi que du processeur de traitement d'image Venus Engine 9 trouvé sur l'hybride GX8. Voilà qui créera certainement un vrai fossé sur le plan de la qualité d'image avec les précédents TZ. La plage de sensibilité grimpe à 12 800 ISO en natif et même 25 600 ISO en étendu. Comme le nouveau TZ80, le TZ100 dispose des derniers raffinements du constructeur : vidéo 4K mais aussi Photo 4K et fonction Post Focus permettant de modifier la distance de mise au point a posteriori. La capture en Ultra HD s'effectue à 25 im/s, encapsulée en mp4. Le 1080p à 50 im/s reste également au menu. Le mode vidéo profite par ailleurs de la stabilisation hybride sur 5 axes.

01a4000008300338-photo-panatz100-3.jpg
01a4000008300340-photo-panatz100-4.jpg

Le TZ100 dispose d'un écran LCD 3 pouces tactile (1 040 000 points) mais aussi d'un petit viseur électronique de 0,2 pouce doté d'une résolution de 1 166 000 points, avec détecteur oculaire. C'est bien d'avoir le choix, même si cette taille de viseur ne promet pas un grand confort. Le Wi-Fi est lui aussi de la partie. Notez enfin que Panasonic n'a pas fait l'impasse sur la bague d'objectif, dont le rôle varie selon les desiderata de l'utilisateur et le mode choisi. Selon toutes vraisemblances, Panasonic signe là son meilleur Travel Zoom en 10 ans. Ce sera aussi le plus cher : 699 euros (début avril).
Modifié le 13/02/2018 à 17h38
Commentaires