CES 2016 : Audio-Technica rafraîchit ses gammes de casques nomades et Hi-Fi

Le spécialiste de l'audio nippon profite de ce CES 2016 pour renouveler certains de ses casques nomades, plutôt dans le haut du pavé, mais aussi les modèles Hi-Fi fermés. Ils sont au pire haute résolution, au mieux ils appartiennent à la série de luxe Art Monitor. Et entre deux, on trouve du Bluetooth et de la réduction active du bruit.

Le plus abordable des nouveaux modèles présentés coûte 139 euros, c'est l'ATH-SR5. Un casque dit haute résolution (certifié Hi-Res Audio ?) doté des transducteurs « True Motion » de 45 mm qui équipent déjà l'ATH-MSR7. Plus léger que ce dernier, il demeure toutefois bien isolant grâce à des coussinets souple à mémoire de forme. Le câble détachable par défaut peut être remplacé par l'autre modèle fourni avec télécommande / micro. Et si vous êtes allergique aux fils, le SR5 se décline aussi en SR5BT. Il s'agit du même produit mais avec un module Bluetooth 4.1 compatible aptX ainsi qu'un chipset NFC histoire de faciliter la connexion. Le SR5BT dispose de contrôles de navigation et de volume, et il bénéficie d'une autonomie maximum de 38 h. Ces deux modèles seront disponibles courant mars à respectivement 139 et 199 euros.

ATH SR5 et SR5BT

On monte en gamme avec précisément une nouvelle mouture de l'ATH-MSR7, le MSR7NC. Transducteurs « True Motion » de 45 mm, coques en feuilletages alternés d'aluminium et de magnésium, coussinets isolants et plus enveloppants que sur le SR5, le MSR7NC profite surtout d'une réduction active du bruit omnidirectionnelle. L'autonomie atteint les 30 h, mais il faut tout de même une recharge de 4 h au préalable. Le casque est lui aussi livré avec deux câbles - dont un avec télécommande / micro - et une housse de transport. Cet ATH-MSR7NC sera proposé courant février/mars à 329 euros.

ATH MSR7NC 2
ATH MSR7NC

On passe désormais aux choses plus sérieuses avec un quatuor de casques dynamiques fermés dans la série Art Monitor, orientée Hi-Fi. Les trois modèles plus haut de gamme profitent d'un tout nouveau transducteur - assemblé à la main au Japon nous dit-on - de 53 mm, avec une membrane en carbone rigide. Le circuit imprimé est monté à l'avant pour libérer les mouvements de la membrane. Audio-Technica indique que les quatre modèles sont équipés de la structure D.A.D.S. (Double Air Damping System) qui officie déjà sur d'autres casques de la série. Le D.A.D.S. est supposé permettre « une gamme de fréquences plus étendue et une meilleure reproduction des graves ».

ATHA2000Z
ATHA1000Z

ATHA990Z
ATHA550Z


Les deux modèles plus haut de gamme, ATH-A2000Z et ATH-A1000Z disposent de baffles en magnésium pour limiter les vibrations indésirables. Ils sont également dotés d'un câble bilatéral « à quatre conducteurs avec masse indépendante pour les canaux gauche et droit » rajoute le constructeur. L'ATH-A2000Z sera le seul à bénéficier de coques en titane, comme l'ancien ATH-ES10, les autres devant se contenter d'aluminium. Dans tous les cas, les quatre casques miseront sur le confort avec un arceau suspendu et des grands coussinets de type circum-aural.

Attention, voici les prix des bêtes, toutes disponibles courant janvier :
  • ATH-A550Z à 160 euros ;
  • ATH-A990Z à 280 euros ;
  • ATH-A1000Z à 520 euros ;
  • ATH-A2000Z à 740 euros.
Modifié le 06/01/2016 à 18h07
Commentaires