Espace membre :
flechePublicité
  • Bilan CES 2013 : Phablets, NFC, induction... le mobile en mutation


    Publié le 16 janvier 2013 par Audrey Oeillet dans les catégories Tablette , Téléphone mobile et CES 2014


    Bilan CES 2013 : Phablets, NFC, induction... le mobile en mutation
    Folie des grandeurs et universalité : deux qualificatifs qui peuvent à eux seuls résumer la tendance du CES 2013 en matière de mobilité. Entre les smartphones qui se la jouent tablettes, les tablettes qui cherchent une nouvelle identité et les accessoires mobiles qui mangent à tous les râteliers, les fabricants du monde entier ont joué la carte de la diversité, quitte à laisser entendre qu'ils ne savaient plus trop sur quel pied danser.

    Début janvier au CES de Las Vegas, la course aux grands écrans ne concernait pas uniquement les écrans 4K : les smartphones étaient également de la partie. Et si, finalement, assez peu de nouveaux terminaux mobiles de ce type ont été présentés sur le salon, leur présence a néanmoins été particulièrement remarquée, notamment en raison de leurs tailles d'écrans... et de leur définition. Généralement, ceci explique cela.

    Grand smartphone ou petite tablette ?

    En ligne de mire : l' Ascend Mate de Huawei, qui ne passe pas inaperçu avec sa diagonale de 6,1 pouces. Si vous trouvez que le Galaxy S III est déjà fort massif avec son écran AMOLED de 4,8 pouces, le dernier-né de l'entreprise chinoise va vous donner des sueurs froides, à moins que vous ne possédiez des doigts de pianistes - et encore ! Qualifié de « plus grand smarpthone du monde » par son constructeur, l'Ascend Mate ne justifie même pas son grand écran part une définition Full HD, puisqu'il s'arrête au 720p. Un parti pris étonnant mais qui reste cependant dans la mouvance "concours de taille" qui était particulièrement présente au CES...

    Huawei Ascend Mate 2
    A côté de l'Ascend Mate, le Galaxy S III parait ridicule...

    Du côté des diagonales de smartphones, les concurrents de Huawei n'ont pas vraiment rivalisé avec l'Ascend Mate, et se sont justement concentrés sur le Full HD. Citons, à ce titre, le Chinois ZTE et son Grand S, 5 pouces tout de même et une définition de 1080p. Chez Sony, même constat avec les Xperia Z et ZL : écran 5 pouces et Full HD à l'honneur. Dans tous les cas, si la qualité est là en terme d'écran notamment, la prise en main est loin d'être évidente, et la frontière entre le smartphone et la tablette s'affine. Une chose est certaine : le temps où le Galaxy Note faisait figure d'OVNI dans le paysage mobile est révolu. 2013 semble bien engagée pour être l'année de l'avènement de la phablet, n'en déplaise aux mobinautes qui aiment manier leur téléphone d'une seule main. On peut s'attendre à un festival dans les prochains mois, notamment au MWC qui se tiendra à Barcelone en février.

    Des tablettes en quête d'identité

    Les smartphones ne sont pas les seuls à tenter de se démarquer : sur un marché de plus en plus concurrentiel, où les terminaux ont tendance à se ressembler, les tablettes cherchent elles aussi à affûter leurs arguments. Si elles n'ont pas été particulièrement nombreuses à être présentées au CES, elles ont néanmoins été remarquées.

    Et si l'une des tendances de l'année, c'était la tablette dédiée au jeu ? En réalité, la démarche n'est pas nouvelle, et avait été initiée au CES 2012 par Razer avec son Projet Fiona. Ce ne fut donc pas vraiment une surprise de voir ce projet concrétisé au CES 2013 avec la tablette gaming Edge. Intel Core i5 à 1,7 Ghz, 4 Go de RAM DDR3, SSD de 64 Go... La Razer Edge inaugure clairement une nouvelle forme de tablette, alors que les nouvelles consoles de Sony et Microsoft pourraient être dévoilées cette année.

    Razer Edge - 1

    Même idée, mais forme différente : le projet Shield de NVIDIA est d'avantage présenté comme une console de jeu que comme une tablette. Pourtant, ce dispositif, qui intègre un écran de 5 pouces tactile, fonctionnel bel et bien sous Android et exploite la Tegra Zone du constructeur, tout en permettant de jouer en streaming à des jeux PC. Un mélange des genres vraiment particulier, à tel point qu'on pourrait presque parler d'hybride console-tablette... dont l'arrivée sur le marché est néanmoins, pour l'heure, totalement hypothétique.

    Et puis, bien sûr, puisqu'on parle des tablettes, évoquons un peu les modèles Windows 8 : car il y en avait tout de même quelques-unes dans les travées du CES. Des vraies, comme celle de Vizio, équipée d'un processeur AMD Z-60 et d'une dalle 1080p, optant pour une architecture x86 histoire d'échapper à Windows RT, grand absent du salon. Une tablette orientée "multimédia" à la date de sortie non-dévoilée, mais qui souligne que Windows 8 était bien présent à Las Vegas, mais pas forcément où on l'attendait.

    Un constat qui s'est également vérifié avec la tablette 4K de 20 pouces présentée par Panasonic : elle aussi sous Windows 8, elle est néanmoins destinée à l'univers professionnel, notamment pour les graphistes ou les architectes. Un prototype qui appartient, pour l'heure, au domaine du possible, mais qui ne sera sans doute pas commercialisé en tant que tel.

    Des accessoiristes entre deux feux

    La multiplicité des formats d'écrans et d'usages de terminaux mobiles, couplée à l'incontestable popularité des tablettes et smartphones Android et/ou à l'arrivée de Lightning du côté d'Apple a visiblement demandé de grandes réflexions aux constructeurs d'accessoires destinés à ce marché : de fait, l'une des tendances constatés au CES se trouve être la multiplication de stations d'accueil et d'enceintes que l'on pourrait qualifier "d'universelles", non plus centrées sur un type précis de terminaux.

    MobiRock IMM711

    Si des marques, comme JBL pour ne citer qu'elle, ont mis l'accent sur des gammes de produits très "Apple-friendly" notamment via des docks Lightning, d'autres, comme Panasonic, iLuv, Altec - dont nous n'avons malheureusement pu approcher les produits - ou encore LG ont préféré se focaliser sur le Bluetooth.

    Mais cette dimension universelle, qui sous-entend qu'en troquant le traditionnel dock connector avec un port USB classique et une connectique Bluetooth, n'importe quel terminal peut être utilisé sur n'importe quelle station, embarque tout de même des technologies aujourd'hui restreinte à un petit nombre de smartphones et tablettes : c'est principalement le cas du NFC, de plus en plus répandu sur les modèles présentés par les constructeurs, Altec et iLuv en tête. Chez ce dernier, le chargement par induction arrive même timidement, alors que cette possibilité est actuellement limitée à une poignée de terminaux, dont le Nexus 4. Sûr d'eux, les accessoiristes expliquent même que ces technologies « seront présentes sur le prochain iPhone », sous-entendant par la même occasion que prendre de l'avance sur ces points est une évidence.

    Vers des évolutions des usages ?

    Si les smartphones, les tablettes et les consoles portables continueront sans nul doute leur petit bonhomme de chemin durant l'année et même après, il est néanmoins évident que les usages vont évoluer, en particulier concernant les deux premières catégories : le smartphone, avec un écran plus grand et des usages de plus en plus multimédia, s'oriente vers un mélange entre mobile et tablette. La tablette, quant à elle, voir ses specs de plus en plus gonflées pour rivaliser avec les consoles de jeux portables, ou bien des dispositifs face auxquels les pros trouveront leur compte.

    Et au final, comme on spécule souvent sur le prochain modèle d'iPhone en se tournant vers les coques des accessoiristes chinois, il est possible d'observer l'évolution des tendances en observant les pratiques des constructeurs de stations d'accueil et autres enceintes : car, finalement, les petits plus des terminaux mobiles ne sont véritablement utiles que combinés aux accessoires adéquats. On peut donc en déduire que le smartphone cuvée 2013 se rechargera sans fil, se connectera également sans fil, et lancera musiques et vidéos via un simple contact, sans même avoir à appuyer sur un bouton. Reste désormais à savoir si les constructeurs de terminaux mobiles confirmeront ses prédictions dans les mois à venir...

    Commentaires des lecteurs

    _
     
    le 16 Janv. 13 à 16h24
    Edition
      
    quelle abération d'utiliser son smartphone pour lire de la musique et la diffuser via bluetooth ^^
     
    le 16 Janv. 13 à 16h30
    Edition
      
    Intéressant de lire que le futur prédit ici décrit le Nokia Lumia 920 lancé il y a déjà 2 mois. Bien joué Nokia
     
    le 16 Janv. 13 à 16h35
    Edition
      
    ben100g a écrit:
    quelle abération d'utiliser son smartphone pour lire de la musique et la diffuser via bluetooth ^^

    Un tag NFC sur une enceinte bluetooth dans la salle de bain: tu passes ton GSIII dessus le matin avant de prendre ta douche, tu enleves le calecon et le temps d'être dans la douche, la musique se lance (nul besoin de qualité dans une cage en plastique + bruit d'eau):

    C'est typiquement le cas d'usage (un Nice to have, on est d'accord la dessus) ou le couple BT + NFC font super bon menage et simplifie la vie du Geek !
     
    le 16 Janv. 13 à 16h41
    Edition
      
    ben100g a écrit:
    quelle abération d'utiliser son smartphone pour lire de la musique et la diffuser via bluetooth ^^

    ???
    Pourquoi ?
     
    le 16 Janv. 13 à 16h42
    Edition
      
    ben100g a écrit:
    quelle abération d'utiliser son smartphone pour lire de la musique et la diffuser via bluetooth ^^

    pourquoi ?
     
    le 16 Janv. 13 à 16h43
    Edition
      
    J'ai un Nokia Lumia 920.
    J'ai le NFC.
    J'ai la recharge par induction (qui marche parfaitement bien)

    Merci Nokia et WP8

    Nul doute que dès que Apple mettra ces 2 fonctionnalités au sein de leur(s) produit(s), celles-ci se verront démocratisées et il y aura tout-à-coup des "Hoooooo" et des "Haaaaa" de la part des afficionado qui découvriront avec étonnement/intérêt ces 2 technos et crieront au génie

    EDIT :
    J'ai même essayé de mettre mon Lumia 920 près d'une plaque à induction de cuisine, celle-ci a immédiatement été reconnue XD
    Cela dit je n'ai pas voulu le laisser et tester plus longtemps, on sait jamais
    Edité le 16/01/2013 à 16:44
     
    le 16 Janv. 13 à 16h45
    Edition
      
    à vue de nez je vois une bonne dizaine de raisons...

    à commencer par la batterie, la chauffe, la surconsomation de ton portable, ensuite les conflits avec les fonctions de base du téléphone ... sonnerie, notifications et cie... puis le bluetooth pour l'audio .. faut pas s'attendre à de la qualité...

    Pour l'usage que décrit plutplut à la limite ^^ c'est vrai que sous la douche on s'en fout un peu de ce qu'on écoute
    Je suis 1000x plus séduit par les concepts "télécommandes" du style sonos (pour leur faire un peu de pub).
     
    le 16 Janv. 13 à 16h45
    Edition
      
    La pire des âneries est la recherche pas induction, rendant l'utilisation du téléphone impossible durant la charge, puisque décoller le téléphone = change stoppée.

    Au final la recharge à induction c'est comme si on posait le câble usb sur l'écran du smartphone... c'est quand même un câble sauf qu'on ne le branche pas dans une prise du smartphone. Donc Induction = un câble quand même.


    Ce qu'on demande c'est pas d'avoir un câble qui recharge sans avoir à la brancher dans le smartphone, vu qu'on au final, ça revient au même qu'avoir un bête câble. Ce qu'on veut, c'est la recharge à distance. Et ce qu'on veut encore plus, c'est un smartphone qui ait une autonomie au minimum doublée par rapport à ce qui se fait actuellement.
     
    Voir profilContacter le membre
    le 16 Janv. 13 à 16h58
    Edition
      
    Swissjo2005 a écrit:
    La pire des âneries est la recherche pas induction, rendant l'utilisation du téléphone impossible durant la charge, puisque décoller le téléphone = change stoppée.

    Personnellement, cette techno me plairait quand meme car je recharge essentiellement mon telephone la nuit... et je pense pas etre le seul.
    Surtout que la charge par induction n'est absolument pas incompatible avec un cable micro USB. A ce que je sache, il n'y a aucun modele actuellement avec cette techno qui ne dispose pas des 2 possibilités.


    ben100g a écrit:
    à vue de nez je vois une bonne dizaine de raisons...

    à commencer par la batterie, la chauffe, la surconsomation de ton portable, ensuite les conflits avec les fonctions de base du téléphone ... sonnerie, notifications et cie... puis le bluetooth pour l'audio .. faut pas s'attendre à de la qualité...

    De toute facon, quoique tu fasses, la batterie est utilisee dont ecouter de la musique de cette facon est un usage comme une autre. Pour la chauffe, il faut acheter du bon materiel, hein ! Idem pour les conflits, un bon OS le gere sans trop de probleme.

    Reste le probleme de la qualité qui est effectivement reel mais je pense que le BT va serieusement evoluer a ce niveau si ce genre d'utilisation se democratise (et c'est le cas). Faut pas oublier que le BT a surtout ete concu au depart pour les souris et les oreilles de telephone.
    Et au dela du BT, il y a aussi tout un ensemble de technos basée sur le wifi qui sont en train d'arriver pour permettre a un appareil de transferer un flux multimedia vers un ecran ou une enceinte directement.
    A partir de la, l'usage reste le meme mais le defaut de la pietre qualité disparait.


    ben100g a écrit:

    Pour l'usage que décrit plutplut à la limite ^^ c'est vrai que sous la douche on s'en fout un peu de ce qu'on écoute
    Je suis 1000x plus séduit par les concepts "télécommandes" du style sonos (pour leur faire un peu de pub).

    Je crois que n'importe quel ampli un peu recent dispose aujourd'hui d'une connexion ethernet et d'applis iPhone/Android/Whatever pour le piloter a distance.
     
    le 16 Janv. 13 à 17h09
    Edition
      
    KP2 a écrit:
    Swissjo2005 a écrit:
    La pire des âneries est la recherche pas induction, rendant l'utilisation du téléphone impossible durant la charge, puisque décoller le téléphone = change stoppée.

    Personnellement, cette techno me plairait quand meme car je recharge essentiellement mon telephone la nuit... et je pense pas etre le seul.
    Surtout que la charge par induction n'est absolument pas incompatible avec un cable micro USB. A ce que je sache, il n'y a aucun modele actuellement avec cette techno qui ne dispose pas des 2 possibilités.





    ????
    Je recharge durant la nuit également. Je déplace souvent mes câbles partout. Ils ne prennent pas de place, se transportent facilement, aucun risque de les casser en les laissant tomber.


    J'ai une phobie des câbles, mais l'induction ne résous absolument pas le problème. C'est presque l'inverse même, vu que ça prend plus de place. Avec un câble, je peux utiliser mon smartphone jusqu'à 1-1.5m tout en le rechargeant, ce qui n'est pas le cas avec l'induction.

    C'est un peu comme vouloir combattre l'obésité en remplaçant le macdo par du Burger King. le gout est un différent, il y a d'autre menu, mais le problème de l'obésité reste le même.


    Mais je comprends que l'induction peut-être pratique, car il n'y a pas besoin de brancher le câble, suffit de poser l'appareil à côté du câble xD.
     
    Voir profilContacter le membre
    le 16 Janv. 13 à 17h21
    Edition
      
    Swissjo2005 a écrit:

    ????
    Je recharge durant la nuit également. Je déplace souvent mes câbles partout. Ils ne prennent pas de place, se transportent facilement, aucun risque de les casser en les laissant tomber.

    J'ai une phobie des câbles, mais l'induction ne résous absolument pas le problème.

    Je crois que tu n'as pas compris ce que j'ai dit...

    Perso, je recharge mon mobile la nuit. Autrement dit, quand je dors. Donc aujourd'hui, je le branche, je le pose et je le recupere 8h plus tard. Si c'etait en induction, j'aurais juste a le poser.

    De plus, la recharge par induction est une fonctionnalité EN PLUS de la recharge par cable. Donc rien n'empeche d'avoir un petit tapis a induction a la maison pour le quotidien et utiliser le cable en deplacement pour profiter des avantages des 2 solutions.

    En plus, je crois savoir que les tapis a induction sont capables de charger plusieurs mobiles a la fois. Je trouve ca vraiment bien car ca evite d'avoir 2, 3 ou 4 cables suivant la taille de la famille qui se baladent dans la maison mais un seul tapis pour tout le monde.
     
    le 16 Janv. 13 à 17h26
    Edition
      
    KP2 a écrit:

    ben100g a écrit:
    à vue de nez je vois une bonne dizaine de raisons...

    à commencer par la batterie, la chauffe, la surconsomation de ton portable, ensuite les conflits avec les fonctions de base du téléphone ... sonnerie, notifications et cie... puis le bluetooth pour l'audio .. faut pas s'attendre à de la qualité...

    De toute facon, quoique tu fasses, la batterie est utilisee dont ecouter de la musique de cette facon est un usage comme une autre. Pour la chauffe, il faut acheter du bon materiel, hein ! Idem pour les conflits, un bon OS le gere sans trop de probleme.

    pas vraiment tu ne peux pas comparer l'énergie utilisée pour lire, décoder, transférer un flux audio avec une simple action "next" ou "shuffle" ,.,.,. un usage comme un autre, oui mais très consomateur ^^ il gère comment les appels pendant la lecture d'un morceau ton iphone que je rigole ... à moins qu'Apple ait réinventé la notification silencieuse ou qqch du genre ?! ca n'a rien (ou plutôt très peu) à voir avec l'os, c'est comme ca, soit la musique s'arrête, soit tu n'entends pas l'appel, la notif, c'est physique ^^

    KP2 a écrit:
    Reste le probleme de la qualité qui est effectivement reel mais je pense que le BT va serieusement evoluer a ce niveau si ce genre d'utilisation se democratise (et c'est le cas). Faut pas oublier que le BT a surtout ete concu au depart pour les souris et les oreilles de telephone.
    Et au dela du BT, il y a aussi tout un ensemble de technos basée sur le wifi qui sont en train d'arriver pour permettre a un appareil de transferer un flux multimedia vers un ecran ou une enceinte directement.
    A partir de la, l'usage reste le meme mais le defaut de la pietre qualité disparait.

    mouais ... en gros c'est la @!#$?* peut importe les raisons et le bluetooth ne risque pas de s'améliorer à ce niveau vu ce qu'on fait avaler à tout le monde en ce moment comme couleuvres ...

    KP2 a écrit:

    ben100g a écrit:

    Pour l'usage que décrit plutplut à la limite ^^ c'est vrai que sous la douche on s'en fout un peu de ce qu'on écoute
    Je suis 1000x plus séduit par les concepts "télécommandes" du style sonos (pour leur faire un peu de pub).

    Je crois que n'importe quel ampli un peu recent dispose aujourd'hui d'une connexion ethernet et d'applis iPhone/Android/Whatever pour le piloter a distance.


    pas sûr que "nimporte quel ampli" t'offre la puissance, souplesse, complémentarité, modularité d'une solution sonos (qui est complémentaire à tout système existant d'ailleurs, en entrée comme en sortie) ?!
    Edité le 16/01/2013 à 17:28
     
    Voir profilContacter le membre
    le 16 Janv. 13 à 17h47
    Edition
      
    ben100g a écrit:

    pas vraiment tu ne peux pas comparer l'énergie utilisée pour lire, décoder, transférer un flux audio avec une simple action "next" ou "shuffle" ,.,.,. un usage comme un autre, oui mais très consomateur ^^

    Oui et alors ?
    Si ca me plait d'utiliser mon mobile de cette facon, qu'est ce que ca peut faire ? J'ai meme pas de platine CD chez moi et la plupart du temps, j'ai pas tellement envie de lancer mon ordinateur pour ecouter de la musique alors que j'ai deja ce qu'il faut dans ma poche et j'ai un geste a faire pour lancer la lecture...

    D'ailleurs, perso, je fais meme pire : ma musique est stockee sur mon NAS donc mon mobile lit la musique depuis le NAS en wifi et renvoie le flux decompressé en AirPlay sur une enceinte. Et il m'arrive meme assez souvent d'ecouter de la musique en streaming depuis internet en 3G et balancer le flux en BT dans ma voiture
    Oh mon Dieu !! Quelle folie !!

    ben100g a écrit:
    il gère comment les appels pendant la lecture d'un morceau ton iphone que je rigole ...

    l'iPhone ne gere pas le BT d'une maniere fabuleuse mais generalement, d'apres ce que je constate dans ma voiture, c'est que les notifications d'appli (GPS entre autres) baissent un peu le son de la musique, ensuite elles sont lues et ca remonte le son de la musique.
    Certaines applis me permettent de forcer les notifications sur l'haut parleur du telephone et donc ca n'impacte pas la musique.
    Si on m'appelle, idem : le son de la musique est baissé jusqu'a etre coupe, le son de la sonnerie prend le relai et je decroche. Le son de l'appel est envoyé sur les enceintes de la voiture. Quand j'ai raccroché, le son de la musique reprend.

    Avec Airplay, y'a que la musique qui est transmise. Par contre, si je lance youtube, le son de la musique baisse et le son de youtube prend le relai. C'est pas illogique mais j'aurais prefere de pouvoir choisir la sortie par appli.

    ben100g a écrit:

    à moins qu'Apple ait réinventé la notification silencieuse ou qqch du genre ?! ca n'a rien (ou plutôt très peu) à voir avec l'os, c'est comme ca, soit la musique s'arrête, soit tu n'entends pas l'appel, la notif, c'est physique ^^

    Il existe des systemes logiciels de gestion du son qui peuvent gerer les flux indépendamment les uns des autres pour les envoyer sur telle ou telle sortie voire sur des "sorties" correspondant a d'autres machines ou des equiepements reseau.
    Ca n'est pas present sur iPhone et je ne sais pas pour Android ou WP.
    Mais ca existe sous linux donc on peut imagienr que ca arrivera bien un jour sur mobile.

    ben100g a écrit:

    mouais ... en gros c'est la @!#$?* peut importe les raisons et le bluetooth ne risque pas de s'améliorer à ce niveau vu ce qu'on fait avaler à tout le monde en ce moment comme couleuvres ...

    Pourquoi il ne s'ameliorerait pas ? Au pire il disparaitra pour etre remplacé par un wifi generaliste.
    Mais ca n'otera rien au fait que l'usage restera le meme...

    ben100g a écrit:

    pas sûr que "nimporte quel ampli" t'offre la puissance, souplesse, complémentarité, modularité d'une solution sonos (qui est complémentaire à tout système existant d'ailleurs, en entrée comme en sortie) ?!

    J'ai pas dit que n'importe quel ampli pouvait remplacer une solution sonos. J'ai dit que n'importe quel ampli gerait le principe de "telecommande" depuis le mobile. Le reste, ma fois, c'est un autre sujet.
    Edité le 16/01/2013 à 17:49
     
    le 16 Janv. 13 à 17h58
    Edition
      
    j'aimerai connaitre la perte d'energie du a la charge par induction ?
     
    le 16 Janv. 13 à 18h07
    Edition
      
    KP2 a écrit:
    Pourquoi il ne s'ameliorerait pas ? Au pire il disparaitra pour etre remplacé par un wifi generaliste.

    Ce n'est pas le bluetooth 4.0 ça ?
     
    le 16 Janv. 13 à 18h57
    Edition
      
    ben100g a écrit:
    quelle abération d'utiliser son smartphone pour lire de la musique et la diffuser via bluetooth ^^

    Une abération je ne pense pas.
    Je ne pourrais pas revenir au cd dans ma voiture alors que toute ma bibliothèque musical est dans mon smartphone..
    Dès que je démarre ma voiture mon tel est tout de suite reconnu, reprend la dernière musique joué. Me notifie d'un appel ou d'un message... Bref je comprend pas ta réaction.

    A la maison via airplay de ma freebox relié à mon ampli c'est pas si mal. Je n'ai pas de système hifi haut de gamme.

    Un smartphone ce n'est pas fait que pour téléphoner. Donc je me fou que ça consomme (si peu) de la batterie. La fonction gps en consomme beaucoup plus.
     
    le 16 Janv. 13 à 20h53
    Edition
      
    kermelite a écrit:
    j'aimerai connaitre la perte d'energie du a la charge par induction ?

    Je crois que c'est de l'ordre de 50% mais pas sur...
     
    le 17 Janv. 13 à 09h57
    Edition
      
    c'est peut être très pratique dans certains cas, mais ca reste une abération technologique ... vous l'admettez vous-même dans vos différentes réponses. Après chacun fait ce qu'il veut, c'est clair ... si tu veux lire des blueray stockés sur ton nas, via internet, sur ton smartphone, puis le diffuser sur ta tv via airplay tu fais ce que tu veux c'est clair ^^ paye ta batterie additionnelle de 1 kg et ton smartphone inutilisable pendant ce temps mais c'est très bien c'est sûr ... on peut tout faire avec un smartphone même nimporte quoi, c'est génial

    nb : pareil pour l'induction pour recharger ... beau gaspillage d'énergie en perspective, le tout sans aucune plus-value... décidemment il fait bon vendre nimporte quoi à nimporte qui
    Edité le 17/01/2013 à 09:58
     
    le 17 Janv. 13 à 10h06
    Edition
      
    Les phablets ont la cote, d'après les analystes, 2013 va voir une augmentation de plus de 100%.

    Impressionnant pour un marché de niche il y a 1 an.
     
     
    Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte clubic.com ou Facebook Connect

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité