Lyon teste Stan, le robot voiturier

Il arrive en septembre à l'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Stan, le robot de Stanley Robotics, aura pour mission pendant 18 mois de prouver son efficacité à ranger les voitures sur un parking extérieur longue durée.

Les concepteurs de Stan promettent un gain de temps pour les voyageurs laissant leur voiture au parking.

Des parkings mieux rangés


Déjà en phase de test à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, Stan arrive à Lyon. Développé par la start-up Stanley Robotics, le robot voiturier sera expérimenté dès la rentrée de septembre sur le parking extérieur longue durée P5 de l'aéroport Saint-Exupéry. Avec son physique de frigo couché, Stan est un as du rangement.

Capable de ranger sans dommages des véhicules de façon dense, Stan serait capable d'augmenter de 50 % la capacité de stockage d'un parking. Une compétence qui intéresse beaucoup la direction de Lyon-Saint Exupéry : limité dans sa croissance foncière, l'aéroport a vu son trafic passager grimper de 9,8% l'an dernier à 9,5 millions de voyageurs. Et ils sont nombreux à venir prendre leur avion en voiture.

stan lyon


Gain de temps pour le voyageur


Gain de place sur le parking, gain de temps aussi pour les voyageurs... Finies les errances à l'affût d'une place pas trop loin de son terminal d'embarquement : il suffira de déposer sa voiture dans un box dédié, installé à l'entrée du parking extérieur et de conserver vos clés. Equipé de bras puissants, Stan la soulève par les roues, puis la conduit à son emplacement dans un parking sécurisé.

Le système est connecté au billet d'avion des passagers. A votre retour, pas d'attente : Stan le voiturier aura préparé votre véhicule avant votre descente d'avion. A Roissy, le robot de Stanley Robotics est pour l'heure réservé aux clients optant pour la formule de parking la plus chère. Lyon-Saint Exupéry n'a pas encore précisé à quels voyageurs il réservait son robot voiturier.


Modifié le 07/07/2017 à 12h05
Commentaires