Voiture autonome : les tests d’Uber en pause après un accident

Si la voiture autonome et intelligente est l'avenir de l'industrie automobile, certains géants de la Silicon Valley s'y intéressent. Tesla, bien évidemment, mais également Google avec Waymo et son rival Uber. Ce dernier, qui s'est attiré les foudres des autorités pour avoir mené des tests sans autorisation, vient de faire face à son premier accident majeur.

Heureusement, il n'y a ni décès ni blessé à déplorer : mais l'événement a été pris très au sérieux par le groupe qui a décidé de mettre en pause l'ensemble de son programme.

Un accident sans conséquences à Tempe en Arizona


Si l'information fait le tour du monde c'est uniquement car l'une des voitures concernées est une des voitures-test d'Uber et qu'elle était, semble-t-il, en mode pilote automatique lorsqu'elle en a percuté une autre. La voiture Uber s'est retrouvée sur le flanc, comme le montrent diverses photos et vidéos postées sur Twitter, notamment par le site Fresco News.

L'accident, survenu à Tempe en Arizona, n'a fait aucun blessé : seuls des dommages matériels sont à déplorer. Mais il a de grosses conséquences pour Uber et son programme : les voitures autonomes ne sont pas encore totalement acceptées par le public et l'argument principal pour les défendre est leur sécurité, prétendument meilleure. Un accident est donc une mauvaise nouvelle.







De nombreuses informations analysées à la loupe


Ce n'est pas la première fois qu'une voiture autonome a un accident : des Tesla mais également des véhicules-test de Google en ont été victimes ; Tesla a même dû faire face à des décès. Mais ces événements sont importants : les capteurs et logiciels embarqués peuvent être améliorés en analysant les données de l'accident et les moments qui l'ont précédé.

C'est ce que va s'employer à faire Uber dans les mois prochains : le groupe doit aussi comprendre si la voiture était en mode autonome ou si elle était conduite par l'ingénieur qui supervisait le test. En attendant d'en savoir plus, tous les véhicules autonomes Uber à Tempe en Arizona, à Pittsburgh en Pennsylvanie et à San Francisco en Californie ont été mis à l'arrêt.

Modifié le 27/03/2017 à 10h52
Commentaires