Débits mobiles : la France, très loin du podium

La société nPerf a publié son baromètre trimestriel sur l'état des connexions mobiles 2G, 3G et 4G dans 28 pays européens.

En 2014, nPerf a publié une application permettant d'évaluer la qualité de la bande passante sur les réseaux mobiles 2G, 3G et 4G. Cette dernière a été téléchargée 1 million de fois et 2 millions de tests ont été réalisés en 2015. Afin d'établir un classement général trois critères sont pris en compte : la moyenne des débits descendants, la moyenne des débits montants et le taux de connexion 4G.

nPerf explique que pour davantage de pertinence, la société n'a sélectionné que les pays de l'Union européenne au sein desquels au moins 100 tests ont été réalisés dans le courant du premier semestre 2016. Ainsi Chypre, la Lettonie, la Lituanie et Malte ne font pas partie de ce classement.

Sur le premier semestre, 437 995 tests ont été effectués par les mobinautes européens dans 24 pays. Tous pays et tous opérateurs confondus, la moyenne des débits descendants est de 22,15 Mb/s, contre 8,39 Mb/s en montant et le taux de connexion 4G est de 67,31%.

Europe debit mobile


La Hongrie est en tête sur ce palmarès avec un surf à 34,11 Mb/s devant les Pays-Bas à 32,89 Mb/s et la Finlande à 27,73 Mb/s. La France est en 8e position à 24,5 Mb/s. Concernant les débits montants, la Hongrie, toujours en pôle position, charge à 13,65 Mb/s et la France, en 11e place, à 7,74 Mb/s.

De son côté le taux de connexion 4G révèle l'état de la couverture et cette fois c'est en Estonie que les mobinautes sont le mieux servis avec un taux à 83,18% contre 71,89% en France. Selon nPerf, Orange, Bouygues Telecom, Free et SFR ont atteint respectivement 82%, 75%, 68,3% et 64% de la population couverte en 4G.

Modifié le 08/11/2016 à 11h20
Commentaires