le mercredi 10 janvier 2018

Bientôt un nouveau protocole pour sécuriser le Wi-Fi

Après le WPA2, le protocole Wi-Fi actuellement utilisé, la Wi-Fi Alliance s'apprête à lancer le WPA3, censé être plus sécurisé.

Le WPA3 sera lancé dans le courant de 2018, a annoncé la Wi-Fi Alliance, l'organisation en charge du développement des protocoles Wi-Fi.

Le nouveau protocole saura résister aux attaques « dictionnaire »


Si les règles régissant le Wi-Fi évoluent, c'est bien entendu pour transiter vers davantage de sécurité. Après la découverte de la faille KRACK (pour « Key Reinstallation attACKs ») en octobre 2017, la Wi-Fi Alliance (composée de grandes entreprises de l'informatique telles qu'Apple, Intel ou encore Microsoft) a travaillé dur pour mettre en place un nouveau standard. Le grand avantage de WPA3 réside dans le fait qu'il n'est plus vulnérable aux attaques « dictionnaire », c'est-à-dire le fait d'essayer l'un après l'autre, à l'infini, différents mots de passe (mots issus du dictionnaire, prénoms, des suites de chiffres comme « 123456 » ou les probables années de naissance des utilisateurs).

En effet, le WPA3 force une interaction avec le réseau une fois qu'un mot de passe est saisi, signalant au routeur (ou au hotspot) qu'une tentative d'accès a été entreprise. En cas d'un nombre élevé de tentatives de connexion au cours d'une courte période, le protocole interdira temporairement à l'appareil en question de se connecter.

01f4000008194666-photo-synology-rt19000ac-routeur.jpg


Bientôt fini, le vol de données sur les hotspots publics ?


Les inventeurs de WPA3 promettent également un chiffrage systématique des données sur les réseaux ouverts. Avec le WPA2, il est en effet facile de capter le trafic transitant entre le terminal du client et un réseau Wi-Fi public, comme on en trouve dans les aéroports, les gares, les bibliothèques, les magasins...

Une suite de sécurité similaire à celle utilisée par les gouvernements, l'armée et les industriels sur leurs réseaux est également annoncée.

Modifié le 14/02/2018 à 17h01
Commentaires