L'Ethernet grand public dépasse enfin 1 Gb/s

Le Gigabit Ethernet cède enfin sa place, y compris auprès du grand public, à de nouvelles normes plus rapides.

Nous écrivions au mois de mai que le Wi-Fi supplantait l'Ethernet, suite au lancement d'une carte Wi-Fi revendiquant un débit maximal de 2167 Mb/s. Certes, l'Ethernet offre du 10 Gb/s voire du 40 Gb/s, mais nous l'éludions alors en raison de ses tarifs prohibitifs.

Six mois plus tard, la situation a évolué, à plus d'un titre.

Précédemment : 2167 Mb/s : quand le Wi-Fi supplante l'Ethernet

Câble Ethernet

L'Ethernet à 10 Gb/s enfin accessible


Pour commencer, le 10 Gigabit Ethernet se démocratise, avec la mise en vente du premier switch 10 GbE grand public du marché. L'Asus XG-U2008 offre 2 ports 10GBase-T en plus de 8 ports Gigabit plus conventionnels. De quoi effectuer des transferts à pleine vitesse entre un ordinateur et un serveur, jusqu'à 1,25 Go/s, sans que le réseau ne bride des SSD PCIe dernier cri. Ou bien de quoi transférer simultanément à 1 Gb/s entre un serveur et plusieurs ordinateurs.

Certes, le 10GbE n'est intégré qu'à une poignée de cartes mères haut de gamme, et une carte PCI-Express coûte au moins 250 euros.

Pour autant, cet Asus XG-U2008 amorce la démocratisation de l'Ethernet à 10 Gb/s. Premièrement parce qu'il est vendu 250 dollars, trois ou quatre fois moins que le moins cher des switchs 10 GbE existant. Mais aussi parce qu'il est simple (unmanaged), parce qu'il est beaucoup plus petit et parce qu'il semble silencieux (fanless).

Asus XG-U2008

De l'Ethernet à 2,5 ou 5 Gb/s


Réservé malgré tout à des particuliers fortunés, l'Ethernet à 10 Gb/s présente en outre l'inconvénient de nécessiter des câbles catégorie 6a (Cat6a), alors qu'on vend et qu'on déploie quasi exclusivement du Cat5e ou au mieux du Cat6.

Mais l'Ethernet Alliance a récemment annoncé la ratification de deux nouveaux standards Ethernet, les 2.5GBase-T et 5GBase-T. Ces Ethernet à 2,5 Gb/s et 5 Gb/s sont à la fois une mise à niveau de l'Ethernet à 1 Gb/s, désormais généralisé, et une alternative économique à l'Ethernet à 10 Gb/s. Ces nouveaux standards sont d'ailleurs directement dérivés du 10GBase-T, ils fonctionnent simplement à une fréquence deux ou quatre fois inférieure.

Ils ont vocation à se démocratiser rapidement, et se satisfont pour ce faire des 70 milliards de mètres de câbles Cat5e et Cat6 vendus à ce jour. Ils répondent aussi aux nouvelles exigences du Wi-Fi, qui dépasse le Gigabit avec la norme 802.11ac Wave 2. Ce serait un comble que les liaisons filaires deviennent le facteur limitant des réseaux sans fil !

À lire aussi : AudioQuest Ethernet Diamond : l'effet placebo en Hi-Fi à 1000 euros/mètre
Modifié le 21/10/2016 à 08h02
Commentaires