Remaniement : Fleur Pellerin écartée au profit d'Audrey Azoulay

Les membres du nouveau gouvernement (Valls II) sont connus. Fleur Pellerin cède sa place au ministère de la Culture au profit d'Audrey Azoulay. Pour le numérique, le poste d'Axelle Lemaire est conservé.

A l'approche du terme de son quinquennat, François Hollande revoit à nouveau la composition du gouvernement. Parmi les départs, on notera celui de Fleur Pellerin du poste de ministre de la Culture. Parmi les sortants, on retrouve ainsi Laurent Fabius (nommé au Conseil constitutionnel), Sylvia Pinel (Logement) et Marylise Lebranchu (Fonction publique).

Fleur Pellerin cède sa place à Audrey Azoulay, jusqu'à présent conseillère Culture et Communication de l'Élysée. La responsable a occupé la direction du Centre national du Cinéma entre 2003 et 2014. Devenue n°2 du CNC en 2011, elle a étudié de près les rapports entre le secteur de l'audiovisuel et du numérique. Spécialiste du secteur du cinéma, elle a également suivi l'arrivée en France de plates-formes en ligne telles que Netflix.

Parmi les nouvelles attributions, certaines ont également des liens avec la sphère numérique. Concernant la réforme de l'Etat et la simplification des démarches administratives, notamment grâce au numérique ou à l'open data, le poste change de main. Thierry Mandon jusqu'à présent secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat et à la simplification sera à présent chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. C'est donc Jean-Vincent Placé qui aura la tâche d'opérer la Réforme de l'État ainsi que sa simplification.

Audrey Azoulay
Audrey Azoulay, ministre de la Culture

Du côté du numérique, Axelle Lemaire conserve son poste. Elle demeure rattachée au ministère de l'Economie toujours dirigé par Emmanuel Macron.

A lire également
Modifié le 11/02/2016 à 18h00
Commentaires