Xavier Niel investit dans une mine en Afrique

Xavier Niel investit dans Alliance minière responsable (AMR). Installée en Guinée, la société française prévoit l'extraction de bauxite à Boké.

Le fondateur de Free Xavier Niel a annoncé mercredi prendre une participation minoritaire dans la société d'extraction minière AMR, pour un montant inconnu. C'est avec sa holding personnelle, NJJ Capital SA, que le milliardaire s'allie à AMR, détenteur d'un permis d'exploration sur un gisement de bauxite à Boké.

Thibault Launay et Romain Girbal, deux français de 26 et 32 ans, sont à l'origine l'entreprise minière fondée en 2015. Le second, ancien élève du lycée français de Conakry, explique à un journal local que sa société veut prendre le contre-pied des entreprises d'extraction non-respectueuses de l'homme et de l'environnement :

« Nous voulons développer un ambitieux projet de bauxite à Boké, dans le respect des communautés et de l'environnement, dans un partenariat gagnant-gagnant, nous avons 295km2 de permis de recherche dans les collectivités de Boké et nous venons de payer la taxe superficiaire (communes urbaine de Boké, commune rurale de Tanènè , kolaboui et malapouya). En octobre, nous commencerons l'étude d'impact environnementale et sociale et la campagne d'exploration débutera en novembre. »

Le parti-pris d'AMR tombe plutôt bien, à l'heure des scandales humains et écologiques relatifs à l'extraction de minerais, notamment en ce qui concerne la production du matériel électronique et aéronautique.

Lct montebourg
Arnaud Montebourg, « le parrain de la société AMR » selon Romain Girbal.


Parfois liée à ces dérives, l'exploitation de bauxite sert ensuite au raffinement d'alumine, la poudre blanche extraite de la bauxite. Cette ressource est très recherchée par les constructeurs chinois d'écrans LCD (smartphones, tablettes...) et d'après Thibault Launay, la Guinée entend justement devenir bientôt « le premier fournisseur de la Chine ».

A lire également
Modifié le 29/01/2016 à 19h19
Commentaires