Hadopi : 8 à 10% des IP envoyées aux FAI impossibles à identifier

Logo Hadopi
Si la machine Hadopi est aujourd'hui bel et bien lancée, les débuts se révèlent visiblement laborieux : PC Inpact diffuse aujourd'hui de nouvelles informations concernant les pratiques de la Haute autorité, et livre un chiffre quelque peu étonnant : 8 à 10% des adresses IP envoyées aux FAI pour identification ne seraient tout simplement pas identifiables.

Une adresse IP sur 10 serait ainsi impossible à associer à un abonné, une situation qui empêche, le cas échéant, la mise en marche de la procédure d'avertissement prévue par l'Hadopi. Une marge d'erreur conséquente qui, combinée à un envoi de courriels d'avertissement minime depuis début octobre - environ 2000 mails ont été envoyés en trois semaines, bien loin des 50 000 dossiers traités par jour annoncés en juin - témoigne d'un démarrage qui tâtonne.

L'Hadopi se frotterait donc à des difficultés conséquentes pour son premier mois de lancement mais semble malgré tout déterminée à faire monter la cadence, en envoyant entre 1000 et 2000 courriels par jour d'ici à la fin de l'année.
Modifié le 12/07/2012 à 09h46
Commentaires