le vendredi 08 janvier 2016

CES 2016 : la copie chinoise d'un "hoverboard" américain est saisie par la police en plein salon

Le CES de Las Vegas a été le théâtre d'une saisie d'une rapidité inouïe d'un skateboard connecté proposé par une société chinoise, qui serait la pâle copie d'un produit américain.

C'est bien malgré elle que la société chinoise Changzhou First International Trade a fait parler d'elle au CES de Las Vegas. Venue présenter une réinterprétation du skateboard possédant une roue motorisée au centre - une sorte de hoverboard à roue - ce concept est intéressant mais il se serait hélas trop inspiré d'un produit existant, le Onewheel, de la société américaine Future Motion. Pour elle, le chinois viole deux brevets.

La start-up n'a pas attendu la fin de l'événement pour se saisir de l'affaire, et a immédiatement porté plainte contre la société chinoise, devant le tribunal fédéral de Las Vegas mardi 5, la veille de l'ouverture du salon. Comme le rapporte Ars Technica, une audience téléphonique d'à peine 7 minutes s'en est suivie mercredi, au terme de laquelle la juge Miranda Du a ordonné l'interdiction de la vente du produit visé, et sa saisie.

Deux jours plus tard, jeudi, deux agents fédéraux (des « marshals ») se sont rendus sur place pour démonter le stand de Changzhou et saisir cinq à six skates, ainsi que des documents marketing. « La procédure a été inhabituellement rapide », a déclaré l'avocat de Future Motion au site. « Je n'avais jamais entendu parler d'un cas où l'on pouvait obtenir une ordonnance d'interdiction temporaire et une saisie le même jour. »

Voir la vidéo de démonstration du Onewheel :




Modifié le 08/01/2016 à 16h18
Commentaires