Jouets VTech : la police arrête l’auteur présumé du piratage

Suite au piratage de la société VTech, éditrice de jouets connectés pour enfants, la police britannique a mené l'enquête. Elle indique avoir arrêté un homme de 21 ans, présumé auteur des faits.

Les autorités britanniques progressent dans leur enquête au sujet du piratage de la société VTech, éditrice de jouets pour enfants (tablettes, appareils photos...). La police précise avoir arrêté un homme de 21 ans, auteur présumé d'une intrusion informatique à l'encontre de la société.

Selon la BBC, la personne interrogée par les forces de l'ordre pourrait avoir dirigé ou simplement participé à l'attaque. Elles cherchent donc à comprendre si le piratage a été conduit par un individu isolé ou un groupe de personnes.

Au début du mois de décembre, le constructeur hongkongais de jouets pour enfants (tablettes, mini-ordinateurs) a été victime d'une intrusion informatique. Des pirates sont parvenus à obtenir des informations des clients mais également de leurs enfants. Les noms, l'adresse mail, le mot de passe chiffré, la question ainsi que la réponse « secrète », l'adresse postale mais également des photos d'enfants ou l'historique des messages envoyés à leurs parents ont été obtenus.

InnoTab VTech

Au total, les profils de 6,4 millions d'enfants ont pu être consultés par le pirate. En France, des clients ont également été touchés. Pour notre territoire, VTech a confirmé que plus de 868 000 comptes d'utilisateurs ont été indûment consultés.

A lire également
Modifié le 16/12/2015 à 10h42
Commentaires