le mardi 09 février 2016

Verizon pourrait marier AOL à Yahoo

L'opérateur Verizon aurait officiellement ouvert une enquête sur un potentiel rachat des activités Web de Yahoo.

Quand deux anciens géants du Web sont en perte de vitesse, on imagine forcément une fusion entre les deux. Et durant des années, plusieurs rumeurs ont ainsi spéculé sur un rapprochement entre AOL et Yahoo. Des discussions ont notamment eu lieu entre l'ex-PDG de Yahoo, Carol Bartz, et Tim Armstrong, directeur d'AOL, lesquelles ont été remises à plat avec Marissa Mayer en 2014. Mais les deux parties n'ont jamais réussi à trouver un accord final.

A l'avenir, les deux portails internet pourraient finalement fusionner, mais via l'intermédiaire d'un tiers : l'opérateur américain Verizon. Au mois de mai dernier, la société avait procédé au rachat du portail AOL pour 4,4 milliards de dollars et désormais, le spécialiste des télécommunications envisagerait bel et bien d'accueillir les services Web de Yahoo. Ces derniers ont été isolés du reste de la société via un reverse spin-off. A terme, ils seront donc placés dans une nouvelle entité tandis que la Yahoo ne retiendra que ses parts au sein d'Alibaba.

Le magazine Bloomberg rapporte en effet que Tim Armstrong, toujours responsable des activités d'AOL, est désormais chargé d'explorer une potentielle acquisition de Yahoo. On se souvient qu'en fin d'année dernière, Lowell McAdam et Fran Shammo, respectivement PDG et directeur financier de l'opérateur avaient affirmé qu'ils étudieraient la question si l'opportunité d'un tel rachat se présentait.

yahoo hq ban


Bien que l'opérateur n'ait pas fait appel au service d'une banque pour cette potentielle acquisition, il serait toutefois le premier à amorcer des discussions préliminaires, même si ces dernières ne sont pour l'heure pas officielles. Pour Verizon, il s'agit de cumuler ses 112 millions d'abonnés à son offre d'accès à Internet aux 2 millions d'utilisateurs d'AOL mais surtout au milliard d'internautes faisant usage des différents services de Yahoo qu'il s'agisse de l'email, ou des sites de finances, de sports, de vidéo ou d'actualités.

Verizon entend également renforcer l'audience et le marché publicitaire de sa plate-forme de vidéo en streaming Go90 face à YouTube et Facebook.
Modifié le 09/02/2016 à 11h39
Commentaires