le dimanche 16 avril 2017

SFR : changer de nom pour faire table rase du passé ?

Alors que SFR a été confronté à une désertion de ses clients ces dernières années, l'opérateur au Carré Rouge pourrait changer de nom. Une opération destinée à faire oublier les problèmes et repartir sur de bonnes bases, tout en adoptant une identité plus internationale.

La réflexion est lancée chez les équipes de SFR


Rien n'est encore joué et on est sans aucun doute à des mois d'une véritable annonce, mais l'idée est lancée. Selon le journal Les Echos qui cite une source interne à l'opérateur vendredi 14 avril 2017, Patrick Drahi, nouveau patron de SFR depuis son rachat et sa fusion avec Numericable, aurait commencé à demander à ses équipes d'y réfléchir. Naturellement, il va falloir peser le pour et le contre de la chose.

SFR est une marque française bien ancrée dans le panorama des opérateurs télécoms : la Société Française du Radiotéléphone a été fondée par la Compagnie des eaux en 1987. Les Français y sont donc attachés même si l'image de la marque s'est dégradée. Changer le nom de l'entreprise aurait donc un impact majeur pour le consommateur et le client qui pourraient se retrouver déboussolés.

drahi


Oublier le passé et viser l'international ?


Inversement, un tel changement pourrait faire oublier les récents problèmes de SFR que ce soit en termes de plaintes et affaires judiciaires ou de qualité de service. De quoi peut-être faire revenir les 2,5 millions d'abonnés qui sont partis depuis le rachat par Numericable.

En outre, toujours selon Les Echos, Patrick Drahi réfléchirait à un nom qui puise avoir une dimension internationale afin de coller avec la stratégie d'expansion de la maison-mère de l'opérateur, Altice. Cette dernière s'est offert les cablo-opérateurs américains Cablevision et Suddenlink en 2015 et ne cache pas son intention de se diversifier davantage.

Modifié le 14/04/2017 à 17h06
Commentaires