le mercredi 14 septembre 2016

Une amende record de 500 millions d’euros pour Patrick Drahi ?

L'opérateur pourrait écoper d'une lourde amende infligée par l'Autorité de la concurrence. SFR aurait à payer prochainement une salée de 500 millions d'euros.

L'Autorité de la concurrence mènerait actuellement une enquête au sujet de SFR/Numericable. L'organisme s'interroge quant aux modalités de rachat de l'opérateur au carré rouge par son concurrent. Selon Les Echos, il se pourrait que le groupe dirigé par Patrick Drahi ait pris le contrôle de SFR sans pour autant en avoir reçu l'autorisation.

Plusieurs perquisitions auraient été diligentées par SFR pour vérifier la validité du rachat. Lors de ces descentes, plusieurs éléments pointant directement du doigt la direction auraient été découverts. L'Autorité de la concurrence aurait ainsi collecté des e-mails précisant des directives émises par Patrick Drahi concernant les modalités du rachat.

D'autres données, comme des objectifs de lancement par SFR d'une box TV câblée par Numericable, auraient été nommément rédigés au travers de communications. Le tout programmé moins d'un mois avant que les autorités n'aient donné leur consentement au rachat.

Les problèmes rencontrés remontent à 2014, date à laquelle Patrick Drahi aurait annoncé que Numericable avait signé un accord de rachat de SFR. Une sortie sans que l'Autorité de la concurrence n'ait donné son aval. L'organisme devrait livrer sa décision suite à son enquête (et infliger une éventuelle amende) d'ici la fin de l'année.

Enseigne SFR


A lire également
Modifié le 14/09/2016 à 14h03
Commentaires