le jeudi 28 janvier 2016

Samsung, pas plus optimiste qu'Apple en 2016

En lutte pour ses parts de marché dans la téléphonie mobile, Samsung est parvenu à relever ses ventes à la fin de 2015, alors que ses semi-conducteurs souffrent de la conjoncture mondiale.

Après Apple, au tour de Samsung de dévoiler ses résultats du quatrième trimestre 2015. Sans surprise, le sud-coréen a souffert de l'environnement économique en Chine, un gros marché pour lui. Conjuguée à l'intense concurrence que se livrent les fabricants de smartphones dans cette région, ce sont les profits opérationnels qui ont trinqué entre septembre et décembre 2015 : ils ont reculé de 40 % en un an, à 4,6 milliards d'euros.

Sur les smartphones, Samsung reste le leader incontesté des ventes, avec 85,6 millions d'unités vendues sur les trois mois échus. Avec une hausse des livraisons de 14 %, le sud-coréen réalise une meilleure performance que la moyenne du marché (5,7 %), et une bien meilleure que son poursuivant Apple, à la peine avec 0,4 % de gain. Fait assez rare pour être signalé : Samsung a progressé plus vite que le « Apple chinois » Xiaomi, en hausse de 10 %.

Au niveau de l'ensemble du groupe, Samsung a vu son chiffre d'affaires stagner à un peu plus de 40 milliards de dollars, résultat d'une division semi-conducteurs plombée par le ralentissement de la demande en smartphones et tablettes. La chute continue des ventes de PC a également pesé sur ses livraisons de puces DRAM. Si bien que pour 2016, la direction s'est montrée assez pessimiste sur son évolution financière. Point commun avec Apple.


galaxy s6 edge


À lire également :

Modifié le 28/01/2016 à 12h07
Commentaires