Rachat Orange - Bouygues : le retour ?

Vous vous souvenez ? C'était le gros dossier du secteur des télécoms en 2016, qui ne manquait pas de rappeler le rachat de SFR par Numericable en 2014 : Orange voulait mettre la main sur Bouygues Telecom, alors dans une mauvaise passe, et ainsi reconsolider le secteur, passé de trois à quatre opérateurs en janvier 2012 avec l'arrivée de Free Mobile.

L'opération n'avait pas été menée à terme, Orange et Bouygues n'ayant pas réussi à trouver un terrain d'entente, notamment sur le prix proposé à l'époque par l'opérateur historique. Il semblerait que tout recommence.

Des négociations secrètes début mars 2017 entre Bouygues et Orange ?


La question d'un retour à trois opérateurs mobiles est de nouveau sur toutes les lèvres : selon La lettre de l'Expansion du lundi 13 mars 2017, Orange et Bouygues Telecom seraient à nouveau en train de discuter fusion. Les deux PDG, respectivement Stéphane Richard et Martin Bouygues, se seraient même rencontrés dans le plus grand secret début mars 2017 et les discussions iraient bon train.

L'objectif serait toujours le même : faire en sorte qu'Orange absorbe Bouygues Telecom, afin de consolider le secteur. Le montant de l'opération, selon La lettre de l'Expansion, serait le même : 10 milliards d'euros. La même somme qui a finalement conduit les deux opérateurs à mettre un terme au projet en 2016, Martin Bouygues estimant que son opérateur était sous-évalué.

4 orange


La rumeur court... et est aussi vite démentie par Bouygues Telecom


Une consolidation du secteur permettrait de réduire la concurrence, rude, que se font les opérateurs et qui a conduit à une chute du prix des abonnements et de leurs revenus. Moins de concurrence, ça signifie plus de liberté pour augmenter les prix, ce qui devrait faire du bien à leurs caisses et du mal au portefeuille des Français. Mais que ces derniers se rassurent, ça ne semble pas être sur le point d'arriver.

Le groupe Bouygues, propriétaire de Bouygues Telecom, a publié lundi 13 mars 2017 un communiqué de presse pour démentir la rumeur relayée par La lettre de l'Expansion : « Bouygues tient à démentir catégoriquement l'existence de discussions avec d'autres opérateurs en vue d'une consolidation du marché français des télécoms."

Est-ce là une technique pour dévier les médias sur d'autres sujets et mener les négociations en paix ? Peut-être... Mais rien n'est moins sûr.

Modifié le 14/03/2017 à 10h09
Commentaires