Orange se met sérieusement au crowdfunding

Il va falloir s'y faire : Orange est en train de devenir une banque, mais une banque à la mode FinTech. À ce titre, elle investit dans le crowdfunding pour les particuliers, les PME et les crédits.

Orange continue d'investir le terrain de la finance. Après avoir annoncé son rapprochement avec Groupama, au début janvier, en vue de créer sa propre banque en ligne et 100 % mobile, l'opérateur entre désormais au capital de KissKissBankBank. Le montant investi, par le biais du fonds dédié aux start-up Orange Digital Ventures, n'est pas précisé, mais l'opérateur est l'investisseur principal de ce tour de table d'un total de 5,3 millions d'euros.

Grâce à cette opération, Orange entend réaliser des synergies avec ses futurs et actuels services financiers, à l'image d'Orange Money par exemple ou de son service de paiement mobile Cash. KissKissBankBank a bâti sa popularité sur le financement participatif, mais la société possède deux autres briques : Lendopolis, une plateforme de prêt pour PME, et Hellomerci, un site de prêt entre particuliers. Bref, un portefeuille complet.

En six ans d'existence, la société a collecté 50 millions d'euros au travers de ses trois sites, mais connaît une forte accélération depuis l'année dernière, où elle a réuni 21 millions d'euros. Avec l'appui d'Orange et ses 263 millions de clients dans le monde, nul doute que la jeune pousse française va bénéficier de nouveaux relais de croissance.


KissKissBankBank


À lire également :

Modifié le 12/02/2016 à 10h07
Commentaires