Le scan de Gmail permettra aux entreprises d'éviter les fuites de données

Google annonce l'implémentation d'une nouvelle fonctionnalité au sein de Gmail laquelle devrait permettre d'éviter les fuites de données.


A ses débuts, la solution Google Apps était assez boudée par les entreprises. Celles-ci étaient effectivement habituées à contrôler strictement les données sensibles directement au sein de serveurs internes. Aujourd'hui plusieurs informations potentiellement confidentielles sont directement hébergées sur les serveurs de Google, qu'elles soient stockées au sein de Drive ou de Gmail.

Sur l'un de ses blogs officiels, Google annonce quelques nouveautés pour Gmail DLP (Data Loss Prevention). Plus précisément, Google a rajouté un mécanisme de reconnaissance de caractères. La firme californienne explique en effet que les données sensibles ne sont pas seulement dans le corps du message mais peuvent se trouver en pièces jointes.

La technologie sera donc capable d'analyser les images ou les documents à la recherche d'informations au caractère prédéterminé, par exemple des numéros de téléphone, de sécurité sociale ou des combinaisons identifiant/mot de passe. L'administrateur sera en mesure d'appliquer ce scan aux emails entrants, sortants ou envoyés en interne. Il pourra par ailleurs spécifier des termes précis à analyser, par exemple le nom d'un projet sensible à l'étude en interne.

Google Apps for Work ban


Lorsqu'un terme a été détecté par Google il sera possible de modifier le message, de le rejeter ou de le mettre en quarantaine. Pour l'heure cette fonctionnalité est réservée aux entreprises ayant souscrit à Google Apps for Work Unlimited.

Modifié le 01/03/2016 à 14h27
Commentaires