le vendredi 22 janvier 2016

Google a dépensé 16 millions de dollars en lobbying en 2015

Google n'hésite plus à dépenser ses millions pour influencer les décisions politiques. L'année dernière, la société aurait déboursé par moins de 16 millions de dollars.

En juin dernier, le groupe Transparency International, qui lutte contre les pratiques de corruption, avait publié un rapport concernant le lobbying effectué au sein de l'Union européenne. Selon ces données, Microsoft aurait envoyé 7 lobbyistes dans 17 réunions tenues à Bruxelles au premier semestre 2015, et la multinationale aurait allongé le budget le plus important : 4,5 millions d'euros. Avec 3,5 millions de dollars dépensés sur la même période Google se positionnait comme la seconde société high-tech du classement.

Mais si on prend l'année 2015 dans sa globalité, la donne est tout autre. Cette fois c'est le site Consumer Watchdog qui partage des chiffres récemment publiés par le Secrétariat de la chambre des Représentants des Etats-Unis.

L'année dernière, Google aurait ainsi déboursé au total 16,66 millions de dollars contre 16,83 millions de dollars en 2014. En seconde position nous retrouvons le groupe Comcast avec 15,63 millions de dollars. Les dépenses de Microsoft se sont de leurs côtés élevées à 8,49 millions de dollars contre 8,33 millions l'année précédente.

lobbying


Facebook a investi 9,85 millions de dollars contre 9,97 millions pour Amazon, 4,4 millions pour Apple, 2,69 millions pour Cisco, 4,63 millions pour IBM, 4,55 millions pour Intel, 4,46 millions pour Oracle ou encore 2,84 millions pour Yahoo!

Le lobbying a pour objectif d'influencer les décisions politiques menées au sommet afin que ces dernières collent aux stratégies de l'entreprise. Chacun a donc ses propres objectifs qu'il s'agisse de faire plier dans un sens ou dans l'autre les législations sur les drones, les voitures autonomes, la vie privée des internautes, les taxes de pollution...
Modifié le 22/01/2016 à 16h12
Commentaires