le vendredi 31 janvier 2014

Google a réalisé 60 milliards de dollars de recettes en 2013

Ultra-dominant sur le marché mondial de la publicité en ligne, où il capte un tiers des dépenses, Google ne souffre toujours pas de la baisse du coût pas clic, compensée par une forte volumétrie de clics.

Google logo
Les revenus de Google n'en finissent pas de monter, quand bien même les conditions de marché ne sont pas favorables. Le chiffre d'affaires du dernier trimestre fiscal 2013 est 17% supérieur à celui de l'année dernière à la même période : 16,9 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, les recettes de Google grimpent de 20% et s'approchent des 60 milliards de dollars.

Pourtant le contexte du secteur grâce auquel il tire plus de 90% de ses recettes, la publicité, ne lui a pas facilité la tâche. En effet le coût par clic (CPC) moyen, qui permet à Google d'être rémunéré par un annonceur dès qu'un internaute clique sur ses publicités, a reculé de 11% en un an. L'une des raisons est qu'une partie des investissements migre sur le mobile, où les annonceurs sont plus frileux.

L'année dernière la société avait lancé une offre publicitaire multicanale, permettant aux annonceurs la possibilité d'adresser leurs audiences mobiles et desktop. Une offre qui selon le responsable des opérations Nikesh Arora a été bien accueillie et a connu une bonne croissance. Cela a aidé l'américain à augmenter le nombre de clics, qui a bondi de 31% en un an.

Cette performance a permis à Google de compenser la baisse du CPC moyen. Toujours aussi hégémonique dans le marché de la publicité en ligne mondial, Google a capté un tiers des investissements des annonceurs en 2013 selon eMarketer, loin devant Facebook et Yahoo !. Sur mobile, la firme de Mountain View près de la moitié du marché à elle seule, mais a vu sa position reculer légèrement au profit de Facebook. Le réseau social a attiré 17% des investissements mobiles, à la faveur de nombreux efforts consentis depuis 2012.


Mais Google a aussi ses ratés. Deux ans et demi seulement après avoir racheté le fabricant de mobiles Motorola Mobility au prix fort - 12,5 milliards de dollars -, ce qui représentait sa plus grosse acquisition, machine arrière pour l'américain qui vient d'annoncer la revente de cette branche au chinois Lenovo pour 2,9 milliards de dollars. Google ne conservant qu'une partie des brevets. Cette division, que la société n'a pas réussi à redresser malgré les coupes, a enregistré une perte d'exploitation de 384 millions de dollars.

Malgré tout l'américain a réussi à conserver une forte profitabilité. En croissance annuelle de 17% au quatrième trimestre, les bénéfices nets de Google ont atteint 3,4 milliards de dollars. Sur douze mois, Google a gagné près de 13 milliards de dollars, soit 20% de plus que l'année passée. Un bilan bien accueilli en bourse à l'action GOOG s'appréciait de 4% à quelque 1 182 dollars à Wall Street.

Bilans trimestriels 2013 de Google :

Les dernières actualités de Google :
Modifié le 31/01/2014 à 14h04
Commentaires