le mercredi 24 février 2016

Bouygues Telecom : Orange devra racheter 59 millions d’euros de pertes

L’opérateur publie des résultats financiers en demi-teinte. Bouygues Telecom creuse à nouveau ses pertes et devra séduire Orange quant à sa capacité à se renouveler.

Comme prévu, l'année a été difficile pour Bouygues Telecom. Déjà fragilisé en 2014, l'opérateur publie à nouveau des résultats financiers en demi-teinte. La société creuse ses pertes à hauteur de 59 millions d'euros, contre 41 millions l'an dernier. Le groupe a déjà initié plusieurs vagues de restructuration mais s'attend à passer une nouvelle année compliquée.

Parmi les autres points négatifs, Bouygues Telecom indique que le partage de son réseau avec Numericable/SFR a coûté 123 millions d'euros l'an dernier. Son résultat opérationnel s'en ressent puisqu'il devient négatif de 134 millions d'euros.

Le bilan 2015 de Bouygues Telecom n'est pas non plus à jeter (.pdf). Son chiffre d'affaires progresse de 2%, à 4,5 milliards d'euros. Quant au nombre de clients, il augmente avec, sur le mobile, une hausse de 769 000 clients mobile et de 360 000 clients sur le haut débit fixe.
Bouygues Telecom logo 2015


Rachat par Orange... ou pas


Face à ces résultats, l'opérateur a deux solutions. Soit il continue son chemin seul, soit il opte pour une revente à Orange. Dans la première alternative, Bouygues Telecom devra à nouveau se restructurer. Le groupe précise que « dans le cadre d'une stratégie stand alone, il vise un objectif de marge d'EBITDA de 25% en 2017 avec un plan d'économie d'au moins 400 millions d'euros en 2016 par rapport à fin 2013 ».

Pour éviter qu'un nouveau plan ne vienne à réduire la voilure de l'opérateur, la filiale confirme qu'elle poursuit « les discussions annoncées le 5 janvier 2016 en vue d'étudier un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange ». Cette seconde alternative représenterait une porte de sortie pour l'opérateur, à condition que tous s'entendent sur les modalités de cession de l'ensemble des actifs du groupe.

Dans cette optique, SFR/Numericable mais également Free Mobile pourraient obtenir une partie de la clientèle, réseau et autres fréquences à présent propriété de Bouygues Telecom.

A lire également
Modifié le 25/02/2016 à 10h06
Commentaires