le jeudi 25 août 2016

Pour optimiser Siri, Apple rachète 20 à 30 sociétés par an

Apple travaille discrètement sur ses algorithmes d'intelligence artificielle et la firme de Cupertino a partagé quelques informations sur son processus de fonctionnement.

Ça ne ressemble pas vraiment à Apple de communiquer de manière officielle sur certains détails de sa technologie. Il semblerait que la firme de Cupertino soit en train de retravailler son image pour mieux la positionner sur le domaine de l'intelligence artificielle. Il faut dire que le secteur a le vent en poupe et son concurrent Google a largement fait savoir ses efforts portés sur le prochain Google Assistant.

Après avoir introduit l'assistant vocal Siri en 2011 au sein de l'iPhone 4s, Apple a discrètement modifié l'architecture des algorithmes d'intelligence artificielle. Jusqu'alors, le service procédait à une reconnaissance vocale assez rudimentaire, mais le magazine BackChannel rapporte les propos d'Alex Acero, directeur de l'ingénierie sur Siri et révèle que le 30 juillet 2014, Apple a migré Siri sur une infrastructure de réseaux de neurones artificiels.


Plus précisément, Apple dispose de fermes de GPU pour procéder aux calculs. Apple explique au passage que l'intégralité des algorithmes de Siri pèse environ 200 Mo sur iOS. L'objectif de ces réseaux est de s'inspirer du fonctionnement du cerveau humain afin d'optimiser continuellement ces algorithmes, par exemple pour améliorer la compréhension d'un utilisateur ayant un fort accent lors de ses requêtes vocales.

Siri ban


Cette migration est passée inaperçue. Seuls quelques embauches d'experts en la matière ont été révélées officieusement. Mais Apple a mené ces opérations en catimini et selon Eddy Cue, responsable des activités Internet d'Apple, la société n'a pas lésiné sur les rachats. « Nous procédons depuis quelque temps au rachat de 20 à 30 sociétés par an, elles sont relativement petites, c'est surtout de l'embauche d'experts », affirme-t-il ainsi.


Dans le cadre de ces acquisitions, Apple a notamment racheté la société Turi, spécialisée elle aussi dans l'intelligence artificielle, pour une somme estimée à 200 millions de dollars, mais globalement ces rachats sont effectués à un prix relativement bas n'obligeant pas Apple à les communiquer officiellement.

Parmi les quelques autres acquisitions ayant fuité, nous retrouvons Emollient, Perceptio, ou VocalIQ. « Nous rachetons des sociétés en moyenne toutes les 3 ou 4 semaines et nous continuerons à le faire », ajoute Eddy Cue.
Modifié le 25/08/2016 à 11h14
Commentaires