le jeudi 30 mars 2017

Le Chinois Tencent prend 5 % de Tesla

Elon Musk fait de nouveau parler de lui et de son constructeur automobile 100 % électrique Tesla en cette fin de mois de mars 2017. Après avoir dévoilé la première vidéo d'une Model 3 roulant sur route, c'est du côté du capital et des projets à long terme de l'entreprise que les choses bougent. Sans surprise, Tesla vise la Chine... et les Chinois visent Tesla.

Le conglomérat chinois Tencent, connu pour détenir notamment Supercell, qui a développé Clash of Clans, ou encore la messagerie WeChat, a massivement investi dans le constructeur d'Elon Musk.

Tencent devient le 5e actionnaire de Tesla


L'investissement est de taille même pour Tencent puisque ce dernier, qui pèse 2,15 milliards de dollars en Bourse, a dépensé 1,7 milliard de dollars pour s'offrir 5 % du capital de Tesla. Une opération plus que bénéfique pour le groupe puisque la valeur de l'action de Tencent a immédiatement grimpé de 4 dollars. Du côté de Tesla, le titre a également grimpé, permettant à Tencent une plus-value immédiate de près de 500 millions de dollars.

Logo turbo 1280 tesla model 3

Mais, surtout, avec cet investissement, Tencent devient actionnaire du constructeur puisqu'il se place directement à la 5e position derrière Elon Musk lui-même et ses 21 % du capital, FMR qui frôle les 14 %, Baillie Gifford (8%) et T. Rowe Price (7%).

Tesla vise la Chine, Tencent les voitures autonomes


Il faut dire que les deux groupes ont des intérêts convergents : alors que Tesla va lancer, en 2018, sa première voiture grand public, la Tesla Model 3 qui devrait coûter 35 000 dollars hors bonus écologique, le groupe d'Elon Musk s'intéresse à la Chine. Le marché chinois des nouveaux riches, friands de biens de luxe, et de la nouvelle société moyenne est un potentiel d'expansion pour Tesla.

Tencent, de son côté, est fortement intéressé par la voiture autonome et tous les systèmes qui gravitent autour de ce concept. Le groupe a investi dans Didi Chuxing, le Uber chinois, ou encore Here du finlandais Nokia, le service de cartographie concurrent de Google Maps. Devenir un des principaux actionnaires de Tesla devrait lui ouvrir quelques portes.


Modifié le 30/03/2017 à 17h10
Commentaires