le vendredi 17 mars 2017

Le géant AliBaba investit 18 millions dans une start-up de Lausanne

Le géant AliBaba, surnommé le "Amazon chinois", développe comme ses cousins de la Silicon Valley des partenariats divers et variés avec des entreprises de tous bords. En 2016, le groupe a même lancé sa première voiture ultra-connectée, preuve que la marketplace veut se différencier. Le nouvel investissement vise quant à lui à améliorer la conduite quotidienne de tout un chacun.

AliBaba semble très intéressé par le secteur des transports, puisque c'est dans la start-up suisse WayRay que le groupe a investi en mars 2017.

Des pare-brise à réalité augmentée ?


WayRay, basée à Lausanne, est en train de développer une solution de navigation qui pourrait bientôt révolutionner notre façon de conduire et qui, surtout, semble assez facilement implémentable dans des modèles de voiture : le pare-brise connecté. Plus que simplement connecté, le pare-brise WayRay est le premier pare-brise à réalité augmentée ; une technologie que WayRay développe depuis sa création en 2012.

L'idée de WayRay est simple : au lieu d'avoir les informations sur un tableau de bord ou un écran placé entre le conducteur et le passager, les informations pourraient s'afficher directement sur le pare-brise. Outre les classiques "vitesse" ou encore "niveau de carburant", le pare-brise pourrait afficher des informations de sécurité, ou encore des données de navigation GPS, ce qui permettrait au conducteur de ne pas devoir tourner la tête et se distraire.

Navion Wayray


AliBaba investit plusieurs millions de dollars


WayRay a annoncé avoir levé, auprès de divers investisseurs, 18 millions de dollars. AliBaba a apporté la plus grosse partie du capital et, surtout, un partenariat majeur : la technologie de WayRay sera utilisée par Banma Technologies, coentreprise d'AliBaba et du constructeur chinois SAIC, dans une solution de navigation qui sera implémentée dans un modèle qui devrait sortir en Chine en 2018.

Mais ce n'est pas tout : WayRay vise également à sortir une version commerciale de son système de navigation Navion dès 2017 pour le grand public. Le système devrait être adaptable à toute voiture connectée, puisqu'il projette simplement les données sur le pare-brise via un boîtier dédié.

Modifié le 17/03/2017 à 11h31
Commentaires