le mardi 27 septembre 2016

Pour trouver du travail, faites marcher votre réseau : oui, mais comment ?

Les techniques pour se vendre


Pour se constituer un réseau, il est important de saisir toutes les opportunités qui peuvent se présenter. A commencer par le cercle familial : n'hésitez pas à agréger vos parents, qu'ils soient proches ou éloignés, sous réserve bien sûr qu'ils évoluent dans un milieu professionnel en mesure de vous apporter un bénéfice.

Un autre cercle à prendre en compte : celui des camarades de promotion et professeurs. Ces derniers ont accompagné vos premiers pas et sont à même de certifier votre parcours de formation. Ces contacts attesteront vos diplômes ainsi que vos capacités à intégrer le monde professionnel, ils ne doivent donc pas être négligés.

Dans cette même logique, les maîtres de stage ou d'anciens employeurs (même pour de courtes périodes) peuvent s'avérer des soutiens précieux. L'appui de personnes reconnues dans le métier permettra d'ouvrir certaines portes jusqu'alors solidement verrouillées.

Facebook


Toujours est-il que pour Bertrand Simon professeur de communication politique et sociale à Panthéon-Sorbonne, l'important reste de cultiver sa curiosité afin de saisir les opportunités qui peuvent se présenter. En se faisant connaître, parfois de façon impromptue, auprès de certaines personnes, l'idée sera de véhiculer un message de dynamisme.

Restent enfin les traditionnelles cartes de visite. Inutiles pour certains car elles rejoignent le tas de cartes déjà collectionnées, moyen de laisser une trace d'une rencontre pour d'autres, son utilité est variable. Le conseil est d'en conserver toujours une au cas où votre interlocuteur voudra vous contacter, mais sachez qu'il ne s'agit que d'un pense-bête. Le plus important réside dans l'appréciation que vous laisserez.

Les techniques en face à face


Qu'il s'agisse d'un dîner « d'affaires », d'un salon ou de quelque autre rendez-vous professionnel, certaines attitudes sont à proscrire. Au contraire, d'autres comportements doivent être privilégiés. Rappelez-vous que le principe est que vous vous mettiez en avant, il va falloir s'ouvrir aux autres et s'intéresser à eux. Sans faux-semblants.

Parmi les attitudes qu'il est recommandé de pratiquer, lors d'un rendez-vous ouvert, de plusieurs personnes (salon, dîner, cocktail...), ne vous placez jamais à côté d'une personne que vous connaissez déjà. En agissant de la sorte, vous serez obligés de vous ouvrir à davantage de monde, soit autant de contacts potentiels. En s'asseyant aux côtés d'un inconnu, vous serez contraints de vous intéresser à ce dernier, à l'interroger sur son métier, ses connaissances... En répétant la manœuvre plusieurs fois, vous multiplierez les contacts probables, ou même provoquerez d'autres rendez-vous futurs plus formels.

Entretien d'embauche recrutement emploi informatique


Autre conseil, ne passez pas trop de temps avec une personne en particulier. Votre but n'est pas de vous faire des amis, mais d'agrandir votre réseau. Evacuez donc les sujets triviaux ou les questions hors de propos. Si vous estimez que le courant passe, persévérez afin de fixer une nouvelle date de rendez-vous.

Enfin, rappelez-vous que les questions les plus simples ne sont pas forcément les plus sottes. Le fait de demander à un interlocuteur s'il connaît une personne qui pourrait répondre à vos questions n'est pas une mauvaise chose. Dites-vous que l'individu à qui vous vous adressez dispose également d'un réseau, et qu'il connaît peut-être la personne la plus à même de vous ouvrir des portes.

A lire également
Modifié le 27/09/2016 à 11h03
Commentaires