Montres connectées : Pebble licencie un quart de ses employés

L’éditeur de montres connectées est dans une mauvaise passe. Pebble va devoir licencier pas moins de 25% de son personnel.

Réussir une campagne de financement participatif ne gage en rien de la réussite d'un projet. Malgré une levée de fonds conséquente, Pebble, l'éditeur de montres connectées est à présent dans une mauvaise posture. L'un des pionniers dans le secteur annonce qu'il va devoir procéder à la suppression de 25% des postes au sein de l'entreprise.

Au total, 40 employés sur les 120 que compte l'entreprise vont devoir partir. Eric Migicovsky, le PDG de la société blâme la timidité des apporteurs de fonds. Interrogé par Tech Insider, le responsable estime que ses partenaires financiers n'entrevoient pas forcément un bon avenir pour le secteur.


Plus globalement, les analystes considèrent que le marché des montres connectées n'est pas encore mature. Pour le moment, aucun modèle n'a encore remporté l'ensemble des suffrages et ne s'est réellement imposé sur le marché. De son côté, Apple a même fait le choix de baisser le prix de certains de ses modèles. La montre est à présent accessible dès 349 euros, contre 399 euros jusqu'à présent.

Pebble Time Round


A lire également

Modifié le 24/03/2016 à 10h43
Commentaires