Le "vaisseau spatial" d'Apple sort de terre en photos

Diaporama : Le chantier de la « soucoupe volante » d'Apple, son futur quartier général, avance vite, comme le prouvent les photos volées prises par des drones, et fuitant régulièrement sur Internet. Tour d'horizon.
Partager ce diaporama
Image: 1/90 Publiée par La rédaction
  • Apple Campus

    Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Apple Campus

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus Apple

    Matthew Roberts
  • Campus2 8

    Matthew Roberts
  • Campus2 9

    Matthew Roberts
  • Campus2 7

    Matthew Roberts
  • Campus2 6

    Matthew Roberts
  • Campus2 3

    Matthew Roberts
  • Campus2 4

    Matthew Roberts
  • Campus2 2

    Matthew Roberts
  • Campus2

    Matthew Roberts
  • Campus2 1

    Matthew Roberts
  • Campus2 5

    Matthew Roberts
  • Installation.jpg.650x0 q70 crop smart

  • Lobby roof 2.jpg.650x0 q70 crop smart

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

  • Apple Campus 2

    jmcminn
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus 2

    sinfiel
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
  • Apple Campus

    Popular Science
Crédit : DR
 
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 1er juillet 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Mise à jour du 31 mai 2016 : centre de R&D géant, salle de fitness de 9 000 m² ou encore parking contenant 11 000 voitures... retrouvez les dernières photos du campus géant d'Apple...

S'étendant sur près de 300 hectares, ce QG ultra-moderne imaginé par Steve Jobs abritera 18 000 collaborateurs sur 340 hectares de bureaux répartis sur 4 étages. Ce « vaisseau spatial » sera propulsé à 100 % par de l'énergie renouvelable, qu'il puisera en partie grâce à ses panneaux solaires sur le toit, et consommera 30 % d'énergie en moins qu'un édifice comparable.

La forme circulaire du bâtiment, avait expliqué Apple en 2013, a pour fonction de « désinhiber » l'esprit collaboratif des salariés, contrairement aux rectangles et aux immeubles trop verticaux, de plus de quatre étages. Autre élément visant à soigner la qualité de vie au travail : la présence d'un parc de 7 000 arbres, dont des chênes, oliviers et autres arbres fruitiers.

Ce bâtiment, installé à Cupertino et dont l'entrée en fonction est prévue en 2017, représenterait un investissement de 5 milliards de dollars, soit plus que la Liberty Tower à New York.

Crédit : Matthew Roberts
Modifié le vendredi 01 juillet 2016

Plus d’évènements à venir

> Tous les évènements