La Blockchain expliquée par Monsieur Madame

Diaporama : La Blockchain est une technologie dont le fonctionnement n'est pas simple de prime abord. Il est toutefois possible d'en connaître les bases grâce à cette série de diapositives.
Partager ce diaporama
Image: 1/15 Publiée par Olivier ROBILLART
  • Blockchain Clubic

    Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

    Roger Heargraves
  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic

  • Blockchain Clubic V. Galindo

Crédit : DR
 
Définition : La technologie est un moyen d'échange capable de sécuriser tout type de transaction, sans la présence d'un organe central de contrôle. Chaque « bloc » se présente comme un livre de comptes privé, consultable par les différents acteurs d'une transaction, et hautement sécurisé.
Pour mieux comprendre, prenons un exemple simple, entre plusieurs personnes.
Pour notre exemple, prenons des personnages comme autant de possibilités d'échanges.
Un échange simple se fait entre deux personnes lambda. A partir de cet acte, la blockchain entre en jeu.
Ce prêt d'apparence anodin forme un tout. Cet élément unique est alors qualifié de bloc. Il est signé par deux personnes distinctes.
Lorsque plusieurs transactions sont réalisées avec le même bien, plusieurs blocs sont créés. Le cycle de prêt d'un livre (pour notre exemple) forme une chaîne. A prête à B, qui prête à C qui prête ensuite à D permet de créer un tout : une chaîne de blocs.
Les volontaires vérifient la validité du bloc. Ces volontaires n'ont pas de caractéristiques particulières, si ce n'est qu'ils ont les outils à disposition pour vérifier mathématiquement que la transaction, représentée par le bloc est légitime.
Lorsque une transaction (un "block") est validée, elle est ajoutée dans la chaîne. Chaque bloc dépend du précédent, ce qui permet de lier les blocs entre eux, et d'obtenir une chaîne historique et inaltérable.
La chaîne est publique, ou lisible par toute la communauté.
La chaîne est distribuée, dupliquée et mise à jour, sur tous les nœuds qui constituent le réseau.
La chaîne est intègre car vérifiée par tous.
La chaîne est historique, car les blocs sont chaînés, les uns avec les autres.
Cela marche pour un livre mais aussi pour d'autres biens. Le concept de blockchain est réutilisable dans un très grand nombre de cas de communauté ou d'échange de biens physiques ou numériques.
Pour créer une blockchain, il suffit d'une communauté, d'objets physiques ou numérique qui passent de mains en mains, et de volontaires, appelées des mineurs.
Le premier cas d'usage de blockchain est le bitcoin, mais Ethereum, une plateforme qui permet de programmer l'échange de n'importe quel type d'objet est en développement rapide.
Cette série de diapositives a été réalisée par Virginie Galindo, en charge de l'innovation chez Gemalto. Son utilisation et les modifications apportées par la rédaction ont été autorisées par l'auteure.
Modifié le mercredi 15 juin 2016

Plus d’évènements à venir

> Tous les évènements