Mill Engine, la console multiplateforme des développeurs Web, s'ouvre à 30 pays

La jeune pousse française Mill Engine ayant conçu un outil de gestion à destination des développeurs Web, s'ouvre à 30 pays et amorce sa croissance à l'étranger.

Comment centraliser efficacement la gestion de plusieurs sites Internet sur plusieurs noms de domaine et quels que soient leurs hébergeurs ? Voilà le projet sur lequel la société française Mill Engine travaille depuis plus d'un an. Après une première levée de fonds de 210 000 euros trois semaines après son lancement au mois de mai, Mill entre désormais dans sa seconde phase.

Mill Engine propose de déployer en quelques clics un site sur Wordpress ou Drupal chez différent hébergeurs comme Gandi, Cloudflare ou OVH en récupérant d'une traite toutes les configurations, qu'il s'agisse des thèmes ou des plugins. Un même site préalablement personnalisé pourra donc être massivement déployé, par exemple pour un groupe disposant de différents magasins régionaux et souhaitant mettre en place des sites événementiels. Mill propose également une gestion centralisée des mises à jour ainsi que des options de sauvegarde et de mises à jour.

Interrogé par nos soins à l'occasion du salon Blend Web Mix qui s'est tenu à Lyon en octobre dernier, Sébastien Gest, fondateur et PDG de la société, expliquait : « Avec Mill Engine, on a développé un outil permettant de communiquer avec chacun de ces serveurs de manière très simple, pour déployer un site avec un nom de domaine chez les principaux prestataires, pour effectuer les mises à jour ». Et d'ajouter : « On a développé un agent à installer sur le serveur. A partir du moment où il y a un hébergement sur Linux, on peut y installer Mill ; il faut un serveur dédié ou un VPS. »

Mill


La société Mill Engine annonce désormais être entrée dans sa seconde phase. L'outil prend désormais en charge six langues et le service est disponible dans une trentaine de pays. La jeune pousse a mis en place une période d'essai de quinze jours après quoi elle proposera plusieurs offres en fonction du nombre de sites. La première souscription est facturée à 29,90 euros par mois jusqu'à dix sites.

Côté technique, l'agent de Mill Engine a été optimisé pour fonctionner avec des configurations matérielles plus modestes. Dans les prochaines semaines l'outil intégrera le CMS de PrestaShop et un porte-parole de la société nous précise que Joomla est la prochaine priorité en terme de développement.
Modifié le 19/01/2016 à 15h44
Commentaires