Twitter : 4 vice-présidents quittent le navire

Twitter vient de perdre quatre hauts responsables, auxquels il faut ajouter le directeur de Vine, son service de vidéo. Le réseau social est toujours en quête d'une croissance de son audience.

C'est dans un tweet, forcément, que Jack Dorsey, cofondateur et PDG de Twitter, a déploré le départ de quatre vice-présidents de la société. Il s'agit de Katie Jacobs Stanton (responsable des médias), Kevin Weil (produits), Alex Roetter (ingénierie) et Brian "Skip" Schipper (ressources humaines). Cette vague de départs intervient trois mois après le retour de Jack Dorsey à la direction, suivie de la suppression de 8 % des postes.

La difficulté de Twitter est de continuer de recruter des membres, alors qu'en 2015, le réseau social a fait du sur-place, à un peu plus de 300 millions d'utilisateurs actifs. Twitter souffre désormais de la comparaison avec Instagram, qui a franchi le cap des 400 millions de membres l'an dernier, et contribué à faire grossir encore l'écosystème Facebook, constitué de 1,5 milliard de membres, et de plus de 1 milliard sur WhatsApp.

Départ du patron de Vine


Alors que l'audience de Twitter semble s'être heurtée à un plafond de verre, en raison d'une trop grande complexité de son interface, jugée jargonneuse et peu intuitive, le réseau social a tenté de s'ouvrir en 2015 avec Moments, une sélection de tweets et contenus importants dans la journée, afin de faciliter sa prise en main. Seulement, ce produit était chapeauté par Kevin Weil, qui fait partie des dirigeants démissionnaires.


Jack Dorsey
Écarté de la direction de Twitter en 2008, deux ans après l'avoir fondé, Jack Dorsey est revenu à sa tête en octobre 2015 - Crédit : Twitter.


Pour ne rien arranger, Jason Toff, le directeur de Vine, a également annoncé son départ... pour rejoindre les équipes de Google dédiées à la réalité virtuelle. Application originale permettant de partager des vidéos de 6 secondes jouées en boucle, Vine avait été rachetée par Twitter en 2012 pour diversifier son offre et peut-être élargir son audience. Mais quelques mois plus tard, Instagram se lançait aussi sur ce créneau de la vidéo...

Alors que le cours de bourse de Twitter a dégringolé de 50 % depuis le retour de Jack Dorsey, ce dernier devra proposer des mesures plus radicales pour éviter que son réseau social ne perde encore des plumes.


À lire également :

Modifié le 25/01/2016 à 14h37
Commentaires