Facebook : Instant Articles deviendra payant

Mardi 18 juillet 2017, lors d'une conférence qui s'est tenue à New-York, le réseau social de Menlo Park a annoncé un changement radical dans sa politique : l'introduction d'un service payant. Une nouveauté qui est liée au semi-échec du service Instant Articles par lequel les médias partenaires peuvent publier des articles sur Facebook.

Instant Articles est actuellement totalement gratuit mais les médias n'y auraient pas trouvé leur compte. Le service pourrait donc devenir payant dès l'automne 2017.

Instant Articles : les articles publiés sur Facebook rémunérés par la publicité


Le service Instant Articles fonctionne selon le business-model classique de Facebook et qui a fait son succès : la gratuité totale et la rémunération via les publicités affichées sur les pages, en l'occurrence sur les articles. Les médias partenaires, nombreux, qui ont rapidement estimé qu'Instant Articles pouvait être un nouveau levier de croissance, ont toutefois déchanté.

Lancé en 2015 par Facebook, Instant Articles a connu un vaste succès chez les médias mais ces derniers se sont rendu compte de la face cachée de la médaille : les revenus publicitaires tirés de la publication des articles sur Facebook ne sont pas assez élevés. Qui plus est, les lecteurs ont tendance à rester sur le réseau social et à ne pas visiter le site officiel du média. Ce dernier connaît donc une baisse de fréquentation et, de fait, une baisse de ses revenus publicitaires directs.

Facebook


Un système de paywall testé en octobre 2017


Campbell Brown, chargée des relations entre les médias et Facebook, a donc annoncé le changement de stratégie : un système de paywall sera testé pour le service Instant Articles dès octobre 2017. L'idée est de permettre aux utilisateurs de lire 10 articles gratuitement afin de les inciter à prendre un abonnement payant.

Les détails de cette nouveauté n'ont pas été dévoilés lors de la conférence du 18 juillet 2017 et il faudra attendre l'issue de la phase de test, en particulier les chiffres des abonnements, pour savoir si le système sera généralisé ou si Facebook et ses partenaires devront imaginer autre chose.

Modifié le 20/07/2017 à 11h48
Commentaires