Publicité vidéo sur Facebook : des campagnes à 2,5 millions de dollars par jour ?

Attendue en fin d'année, la publicité en vidéo sur Facebook pourrait rapporter gros au réseau social : Bloomberg rapporte que la plateforme pourrait proposer aux annonceurs des campagnes dont le tarif pourrait monter jusqu'à 2,5 millions de dollars par jour pour les plus importantes.

Logo Facebook
Facebook compte actuellement 1,15 milliard d'utilisateurs actifs : une communauté très fortement monétisable, ce que le réseau social a compris depuis bien longtemps. En plein développement de sa stratégie publicitaire, la plateforme prévoit de lancer en fin d'année - en octobre ? - des pubs en vidéos, dans un format de 15 secondes qui se veut proche de ce qui est diffusé à la télévision. Selon deux sources de Bloomberg, ce type de publicité, considéré comme « haut de gamme » par Facebook, pourrait coûter très cher aux annonceurs.

« Chaque nuit, 88 à 100 millions d'utilisateurs utilisent Facebook durant les heures de prime-time télévision, rien qu'aux Etats-Unis » expliquait Sheryl Sandberg, la directrice exécutif de la plateforme, lors de ses derniers résultats financiers. A cette échelle, on comprend à quel point les enjeux stratégiques liés au ciblage publicitaire peuvent être forts. Proposer des spots vidéo à certaines heures de la journée et à un certain type de public pourrait s'avérer très parlant pour de nombreux annonceurs, et c'est justement ce que Facebook compte mettre en avant, en valorisant son énorme parc d'utilisateurs.

Ainsi, une campagne publicitaire en vidéo pourrait facilement coûter entre 1 et 2,5 millions de dollars, par jour, aux entreprises désireuses de se lancer dans une opération séduction auprès des utilisateurs de Facebook. Ces derniers ne devraient pas se voir imposer plus de 3 vidéos par jour, après une vingtaine de rechargements de leur flux d'actu.

En moyenne, la publicité vidéo devrait représenter 5% du flux d'actualité d'un utilisateur : on imagine que, pour faire mouche, Facebook proposera un ciblage très précis. Ce serait d'ailleurs pour cette raison que le réseau social aurait repoussé par deux fois la mise en place de ce format, de manière à disposer d'un modèle de mise en place efficace, pour ne pas saturer les utilisateurs tout en satisfaisant les annonceurs.
Modifié le 01/08/2013 à 15h55
Commentaires