L’Assurance s’intéresse à la blockchain en misant sur SmartAngels

Après la Banque, le secteur de l'Assurance s'intéresse de près à la blockchain. Allianz France et le Groupe Duval annoncent un investissement de 3,5 millions d'euros dans le spécialiste du financement participatif SmartAngels.

A l'image du secteur bancaire et des « fintechs », le monde de l'assurance s'intéresse à la blockchain. SmartAngels, une société spécialisée dans le financement participatif vient de réussir une levée de fonds de l'ordre de 3,5 millions d'euros. Ses actionnaires historiques (Elaia et Idinvest) figurent à ce tour de table mais surtout Allianz France ainsi que le Groupe Duval (immobilier et foncier).


Pour rappel, la blockchain peut se définir comme une base de données décentralisée. Elle permet d'organiser des échanges entre personnes sans qu'une entité centrale ne régisse l'ensemble. Tous les nœuds du réseau (regroupant l'ensemble des échanges), sont exécutés de manière à ce que n'importe quel utilisateur dispose d'un accès au « code source » de la technologie.

Blockchain Day


De son côté, SmartAngels avait déjà exploré le potentiel que peut représenter la blockchain en misant notamment sur l'établissement d'un registre pour les sociétés non-cotées. Là encore, la technologie peut permettre de « faire sauter » les intermédiaires et de réduire considérablement les démarches administratives et comptables de ce type d'entreprises.

La société avait donc signé un partenariat avec BNP Paribas Securities Services dans l'optique de permettre non seulement aux professionnels d'émettre relativement aisément des titres sur le marché primaire, mais également d'autoriser les investisseurs à avoir accès au marché secondaire.

A lire également
Modifié le 29/06/2016 à 10h46
Commentaires