le jeudi 01 septembre 2016

Tesla commencerait à vendre des assurances

Afin de répondre aux spécificités de l'électrique et de la conduite autonome de ses autos, Tesla aurait noué deux partenariats avec des assureurs afin de proposer lui-même un contrat adapté.

C'est un nouvel exemple de l'intégration à la Tesla. En plus de s'occuper déjà de la fourniture (gratuite) d'électricité à ses clients, via ses Superchargeurs, voilà que la société se lancerait dans l'assurance. Comme le rapporte le site Elektrek, l'entreprise d'Elon Musk aurait lancé deux offres, en Australie (en partenariat avec QBE), et à Hong-Kong (cette fois avec AXA). Deux annonces qui pourraient préfigurer une généralisation.

InsureMyTesla (« assure ma Tesla ») se présenterait comme un programme sur-mesure, comprenant des services tels que : le remplacement du véhicule (s'il est âgé de moins de trois ans) pendant une réparation par le même modèle, l'assurance du connecteur mural en cas de dommage ou bien encore la possibilité de choisir son réparateur agréé par la marque. Le prix constaté en Australie de cette police d'assurance serait de 800 euros.

Le vrai enjeu ne se résume pas à cette panoplie de services. Pour Tesla, il s'agit de réussir à assurer des véhicules de plus en plus autonomes, dont la responsabilité en cas d'accident se transfère progressivement du conducteur vers le constructeur. Suite au premier accident mortel survenu en Autopilot, Tesla a expliqué qu'il s'exposait à des demandes d'indemnisation si ses autos entraînent des dommages, qui mettraient à mal à ses finances.


Tesla model 3
Tesla devra s'être adapté niveau assurance avant de toucher le grand public avec la Model 3 - Crédit : Tesla.

À lire aussi :
Modifié le 01/09/2016 à 17h19
Commentaires