le mardi 26 juillet 2016

Vous êtes trop connecté à votre portable si...

Yeux rougis, pouce enflé et dos cyphotique, vous passez trop de temps sur votre smartphone ? Répondez à ces 5 questions rapides et voyez si vous présentez les signes de la nomophobie.

David Lajarge était-lui-même un accro à son portable et à Internet, si bien qu'il a décidé d'en sortir pour devenir coach en « digital maîtrise ». Conscient qu'il ne peut détourner totalement les gens de ces outils indissociables de nos vies aujourd'hui, il préfère parler de maîtrise plutôt que de detox. Il suffit de discuter un peu avec lui pour se rendre compte à quel point on peut être dépendants de son mobile. Le pire : pour des raisons parfois futiles.

Lorsqu'il nous livre son analyse, il y a forcément un moment où l'on s'identifie, et en y réfléchissant un peu, on comprend qu'on aurait intérêt à prendre du recul, et lâcher la grappe à son smartphone. « Aujourd'hui on voudrait tout savoir, ne rien manquer, alors on se colle sur son portable, sur les réseaux sociaux », remarque l'expert. Et à la fin, qu'a-t-on appris ? Que chacun repense aux derniers échanges vus sur Facebook et Twitter.


Pour celles et ceux qui ont peur d'être séparés de leur téléphone portable, cela porte un nom : la nomophobie.
Alors que vous vous apprêtez peut-être à partir en vacances, il serait dommage que votre smartphone et ses bruyants réseaux sociaux viennent pourrir ce moment. Nous vous proposons de faire le point en 5 questions :



Smartphone vacances


Pour aller plus loin :
Modifié le 25/07/2016 à 17h32
Commentaires