le vendredi 12 février 2016

Les ventes de produits high-tech sont en berne

Avec un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros, les ventes de biens techniques ont reculé de 3 % en France en 2015, d'après GfK. En 2016, TV et objets connectés devraient booster le secteur.

Encore une fois, les mobiles tirent le marché des « biens techniques » - selon la dénomination du cabinet GfK, mais que l'on peut autrement résumer aux produits high-tech. En 2015, 24,6 millions de terminaux ont été livrés en France, dont plus de 20 millions de smartphones. Toujours plus grands, ils ont une taille moyenne proche des 5 pouces pour un budget d'environ 184 euros. À noter qu'un smartphone vendu sur deux est compatible 4G.

Les objets connectés portables tels que les montres et les traqueurs d'activité se sont écoulés à 1,2 million d'exemplaires, ce qui témoigne d'un relatif bon décollage, en dépit de leur utilité qui n'est pas toujours évidente. Dans la maison, la part du connecté est encore très mince avec à peine 1 % de l'électroménager et 5 % du marché de la domotique. Une offre restreinte et un positionnement haut de gamme contribuent à freiner les Français.

Les PC hybrides ont la cote


Au niveau des ordinateurs, secteur sinistré depuis plusieurs années et particulièrement en 2015, GfK a observé une vraie lueur d'espoir avec les PC hybrides (ou 2-en-1) : ils se sont vendus à 550 000 unités, soit une hausse de 50 % en un an. Étonnement, les Français n'adhèrent pas aux tactiles, qui ne représentent que 18 % du marché.


Packshot Lenovo Yoga 900


Le secteur de la photo demeure en difficulté, devant faire face à des smartphones qu'on savait de plus en plus performants, mais qui désormais, font totalement oublier les compacts grand public. Avec 2 millions d'appareils vendus en 2015, le secteur a décroché de 25 %. La vidéo en revanche a profité du succès des « action cams » dont les volumes ont grimpé de 20 %, à 613 000 unités, portés par l'arrivée d'alternatives moins chères aux GoPro.

L'Euro 2016 pour booster les TV


Dernier grand pan de l'industrie des biens techniques : les téléviseurs. Un peu plus de 5 millions d'exemplaires (d'une taille moyenne proche des 37 pouces), ont été vendus, ce qui est moins bien que les années précédentes.

Dans les arguments de vente qui commencent à peser, il y a l'ultra HD. En 2015, cette technologie a commencé à devenir accessible, si bien que plus d'un téléviseur vendu sur dix en était équipé. Selon GfK, 2016 devrait voir ce marché redécoller grâce à l'Euro 2016 de footall. L'institut table ainsi sur 5,6 millions de téléviseurs vendus.

GfK note aussi que chaque foyer a en moyenne de 5,3 écrans capables de se connecter, deux de plus qu'en 2010, mais, deux de moins qu'en 2020, lorsque la France devrait compter pas moins de 200 millions d'écrans actifs.


À lire également :

Modifié le 12/02/2016 à 14h19
Commentaires