La France dépasse le million d'abonnés à la fibre optique

Au dernier pointage de mars 2015, le nombre de foyers abonnés à la fibre optique atteint 1,04 million en France. En parallèle, les abonnements ADSL classiques, bien que majoritaires, sont en recul.

La France compte à présent 1,04 million de foyers abonnés à une offre de fibre optique (FTTH). Le dernier observatoire de l'Arcep, pour le premier trimestre 2015, confirme que la barre symbolique du million d'abonnés est à présent atteinte sur l'ensemble du territoire. Sur un an, 400 000 nouveaux abonnements ont ainsi été signés (+105 000 au cours du trimestre).

Fibre optique


En matière de « très haut débit » (offrant des connexions supérieures à 30Mbits/s), le gros des abonnements concerne des technologies de montée en débit comme le VDSL2 ou la fibre avec terminaison par un câble coaxial. Ces dernières représentent toujours la majorité avec pas moins de 1,560 million d'abonnements. Pour ces technologies, la progression est d'ailleurs bien plus nette puisqu'elle a séduit 275 000 foyers sur le trimestre.

Au total, l'Arcep précise que 3,6 millions d'abonnements Internet entrent dans la catégorie du très haut débit. Quant à l'ADSL classique, il confirme sa perte de vitesse. Pour le deuxième trimestre consécutif cet élément est en recul avec une perte de 245 000 abonnements. Malgré tout, ces forfaits sont largement majoritaires en France et représentent 86 % du nombre total d'abonnements.

Un écart toujours grand entre foyers éligibles et abonnés


Si le très haut débit progresse, l'écart reste grand entre le nombre de logements qui peuvent prétendre à un tel abonnement et ceux qui l'ont réellement souscrit. L'Arcep précise en effet que pas moins de 13,5 millions de logements sont à ce jour éligibles à des services à très haut débit (contre 3,6 millions d'abonnés).

En matière de fibre optique, 4,4 millions de foyers sont éligibles au dernier pointage du 31 mars dernier (contre 1,04 million d'abonnés). L'Arcep demeure optimiste cependant et souligne que le « rythme de déploiement des opérateurs est resté soutenu au premier trimestre 2015 avec 302 000 logements éligibles supplémentaires, soit une progression de +8 % en un trimestre ».

A lire également
Modifié le 29/05/2015 à 12h39
Commentaires